LÉGISLATIVES 2024. Les électeurs du Poitou-Charentes ont réélu en grande partie les candidats sortants, hausse des bulletins de vote pour le RN

Les électeurs du Poitou-Charentes ont choisi leurs 15 députés qui siègeront à l'Assemblée nationale pour une durée de cinq ans. La majorité des candidats sortants ont été réélus et le Rassemblement national n'a jamais eu autant de votes en sa faveur.

Sur les 15 députés sortants des quatre départements de la région Poitou-Charentes, 12 sont réélus pour ce second tour des élections législatives, ce dimanche 7 juillet. Si seulement deux candidats du Rassemblement national sont élus députés, le nombre de bulletins de vote en faveur du parti de la flamme tricolore ne cesse de s'accumuler.

En Charente, les députés sortants sont réélus

Dans la première circonscription, les électeurs ont de nouveau choisi le député sortant René Pilato (La France Insoumise - Nouveau Front populaire) lors de ces élections législatives anticipées, avec 35,75 % des voix. Marion Latus (RN) termine à la troisième place, comme lors du premier tour, mais récupère plus de 18 000 bulletins de votes en sa faveur : au premier tour en 2022, la candidate RN Anna Martinese avait obtenu 6 503 votes.

Largement au-dessus de la mêlée lors du premier tour, le candidat RN Barthélémy Martin échoue au second tour des élections législatives. Là aussi, les électeurs ont voté pour la députée sortante Sandra Marsaud (Ensemble - Renaissance) : elle devance son adversaire d'extrême-droite avec 2 697 voix d'écart. Le retrait de Carole Ballu (La France Insoumise - Nouveau Front populaire), qui avait terminé troisième lors du premier tour et qualifiée au second, a grandement joué en la faveur de la députée sortante.

>> A LIRE AUSSI : CARTE. Résultats législatives 2024 dans la Charente : les candidats sortants sont réélus

La députée sortante du Rassemblement national Caroline Colombier reprend du service et remporte sa circonscription. Plus de 30 000 votants (30 047 précisément) ont décidé de mettre le bulletin du parti aux couleurs de Jordan Bardella et de Marine Le Pen. Avec un nombre record de votants, elle explose son nombre de voix par rapport à 2022 : il y a deux ans, elle comptait près de 19 980 voix.

Trois nouvelles têtes en Charente-Maritime

Il est l'unique département du Poitou-Charentes à connaître de nouveaux visages pour ces élections. Mais ce n'est pas dans la première circonscription qu'il y a eu du changement : le député sortant Olivier Falorni (Divers gauche) écrase sa concurrente directe Emma Chauveau du Rassemblement national. Il compte 74,71 % des voix en sa faveur, contre 25,29 % pour la jeune candidate RN.

Après le Parlement européen, Benoît Biteau siègera désormais au Palais Bourbon. Le candidat écologiste succède à Anne-Laure Babault et remporte le second tour de la deuxième circonscription de Charente-Maritime. La candidate Karen Bertholom (RN) est défaite, mais récolte plus de 33 000 voix en sa faveur (33 155 plus précisément), un record.

63 bulletins de votes ont suffi pour Fabrice Barusseau à devenir député de la troisième circonscription de la Charente-Maritime. Largement favori lors du premier tour, Stéphane Morin (Rassemblement national) n'a pas pu prendre la place du député sortant Jean-Philippe Ardouin. Il compte malgré tout 26 378 votes pour ce second tour, un chiffre inédit dans cette circonscription.

⇒ Comparatif du nombre de sièges à l'Assemblée nationale des députés élus en Poitou-Charentes, entre 2024 et 2022.

Pascal Markowsky est le deuxième député du Rassemblement national du Poitou-Charentes, après Caroline Colombier en Charente. Il remporte ce second tour devant le député sortant Raphaël Gérard (Ensemble - Renaissance) dans la quatrième circonscription, avec plus de 900 voix d'écart (31 356 pour Markowsky, 30 447 pour Gérard).

Le député Horizons de la cinquième circonscription conserve son siège au sein de l'Assemblée nationale. Christophe Plassard devance son adversaire du RN Aymeric Mongelous lors de ce second tour, avec 42 725 bulletins de vote pour le candidat affilié à Édouard Philippe (contre 39 259 pour Aymeric Mongelous).

Dans les Deux-Sèvres : Marchive, Batho et Fiévet reprennent du service

Dans le département des Deux-Sèvres, les députés sortants des trois circonscriptions ont largement été réélus. Dans la triangulaire de la première circonscription, Bastien Marchive (Parti radical, apparenté Renaissance) a été réélu député avec 42,37 %, devant Nathalie Lanzi (PS - Nouveau Front populaire) et Dorothée Champeau (Rassemblement national) qui arrive troisième du scrutin comme au premier tour.

La députée écologiste sortante, Delphine Batho, remporte la deuxième circonscription avec une large victoire de 58,21 %, devant la candidate du Rassemblement national Mélody Garault. Cette dernière a obtenu 40,79 % des voix. Pour rappel, au premier tour, 34,10 % des électeurs avaient voté pour elle. Une hausse de presque 7 points.

>> A LIRE AUSSI : CARTE. Résultats législatives 2024 dans les Deux-Sèvres : les trois députés sortants réélus

Enfin, dans la troisième circonscription, pas de surprise. Le député sortant Jean-Marie Fiévet (Ensemble) a été réélu avec 58,07 %, loin devant Philippe Robin, candidat Rassemblement national, qui était pourtant en tête au premier tour avec 35,27 %. Au second tour, il a remporté 41,93 % des voix, soit presque 7 points de plus qu'au premier tour.

Belluco, Houlié, Lecamp et Turquois réinvestis dans la Vienne

La députée sortante écologiste Lisa Belluco s'impose lors de cette triangulaire du second tour dans la première circonscription de la Vienne. Avec plus de 10 points d'avance devant Emmanuelle Darles (RN) et Séverine Saint-Pé (Horizons), Lisa Belluco compte 22 660 bulletins de votes en sa faveur. La candidate RN, anti-vaccin contre le Covid, termine deuxième de ce scrutin et compte 16 858 voix, là aussi un record dans cette circonscription.

Sacha Houlié récolte 23 895 bulletins de votes, contre 18 665 pour Valérie Soumaille (LFI - NFP) et 14 471 votes pour Estelle Chevallier (RN). Avec un taux de participation de 72,98 %, les électeurs se sont fortement déplacés aux urnes lors de ce second tour dans cette circonscription, donnant du crédit au député sortant macroniste mais également à la candidate du Rassemblement national. Il y a deux ans, Céline Philippe avait obtenu 5 641 voix.

>> A LIRE AUSSI : CARTE. Résultats législatives 2024 dans la Vienne : Belluco et Houlié réélus, les deux candidats MoDem terminent devant le RN

Comme en 2022, Pascal Lecamp s'impose au second tour (54,41 % des voix) face au candidat du Rassemblement national Éric Soulat (26 100 voix pour Lecamp, 21 868 pour Soulat). Si le candidat RN est à nouveau battu, il gagne plus de 7 000 bulletins de vote par rapport aux élections législatives d'il y a deux ans (14 823 votes en 2022).

Le parachutage de la candidate RN Hager Jacquemin n'a pas fonctionné dans la quatrième circonscription de la Vienne. Le député sortant Nicolas Turquois conserve son poste, en ayant 25 152 voix en sa faveur. La défaite d'Hager Jacquemin au second tour demeure une victoire pour le parti d'extrême-droite puisqu'elle récolte 21 467 bulletins de vote en son nom (14 098 voix pour Marion Latus lors du second tour en 2022, soit plus de 50 %).

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité