• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le pari fou de deux parents : rejoindre Lourdes à pied en 42 jours avec leurs enfants

© FTV
© FTV

Deux parents et leurs trois jeunes enfants se sont lancés dans une aventure particulière : rejoindre Lourdes à pied en partant de Poitiers. Pendant 42 jours, ils vont emprunter les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Un défi humain où tout le monde à quelque chose à apprendre.

Par Yleanna Robert

Des pèlerins, on a l'habitude d'en croiser chaque été dans la région. Mais il est difficile de ne pas remarquer le curieux attelage que forme cette famille normande. Partis de Poitiers le 8 juillet dernier, il faudra 42 jours à Mathieu, Julia et leurs trois enfants pour rejoindre Lourdes, destination finale, à raison de 15 km de marche par jour.
 

C'est pas forcément évident, il faut trouver un rythme mais après une semaine de marche, on commence à le trouver. Il y a des périodes où les enfants sont dans les remorques et d'autres où ils marchent à leur rythme et donc on fait comme eux, explique Mathieu Thureau.

Une aventure vécue comme une sorte d'école buissonnière pour les enfants, spectateurs privilégiés ce jour-là du vol d'une cigogne. "Il ne faut pas rester dans un coin, il faut venir voir la nature pour voir plus de choses", affirme Martin, 7 ans. 
 
Le pari fou de deux parents poitevins : rejoindre Lourdes à pied en 42 jours avec leurs enfants
Un reportage de Jérôme Vilain, Lucas Baron et Christophe Pougeas avec les interviews de Mathieu Thureau, chargé de projet ; Martin Thureau, pèlerin de 7 ans et demi et Julia Thureau, psychologue en maison de retraite.

À chaque étape, nos cinq pèlerins dorment chez l'habitant. Pour l'heure, seule la future étape à Arsac, en Gironde, n'a pas encore trouvé d'hébergeur. Mais pas de quoi entamer l'optimisme des parents pour qui une leçon de vie doit être tirée de cette marche à travers la Nouvelle-Aquitaine.
 

On espère que nos enfants vont apprendre la confiance en l'autre et qu'ils se rendent compte que, comme dans la vie, pour atteindre ses objectifs, cela prend du temps, c'est un pas devant l'autre, confie Julia Thureau.


Il leur reste encore 353 km à parcourir pour que cet apprentissage apporte une philosophie de vie et pour faire, bien évidemment, le plein de souvenirs.

Sur le même sujet

Opération péage gratuit jeudi soir à Pau, 1e action des gilets jaunes contre la hausse des taxes

Les + Lus