Le PB86 essuie un nouveau revers face à Lille

Pas de nouvelle victoire pour le PB86 : au terme d'une rencontre à sens unique, les hommes de Jérôme Navier se sont logiquement inclinés 61 à 81 face à Lille, plongeant encore un peu plus dans les bas-fonds du classement de Pro B.

Malgré quelques efforts tardifs, le PB86 a essuyé une nouvelle défaite face à Lille.
Malgré quelques efforts tardifs, le PB86 a essuyé une nouvelle défaite face à Lille. © Freddy Vetault / FTV
On sait le PB86 dans une période difficile. Avec deux victoires seulement en vingt matchs on connaît les difficultés que le club traverse. Et pourtant on continue d'espèrer, match après match, une victoire. Une victoire qui n'était toujours pas au rendez-vous ce mardi 11 février pour la 20e journée de Pro B face aux Lillois, en 7e position au classement. Les Poitevins se sont inclinés par 20 points d'écart sans parvenir à donner le frisson à leur public.

Début de match sans appel

Et pour cause : c'est dès les premiers instants que les Lillois cassent le suspense. Après trois minutes de jeu, Jérôme Navier demande un temps mort. Les Poitevins sont déjà menés de cinq points. À la fin du premier quart-temps, l'écart est sans appel : 13 à 31 en faveur des Lillois. Jean-Marc Dupraz, l'entraîneur nordiste, le confirmera après la rencontre : "J'avais demandé à mes joueurs de commencer très fort pour tout de suite rentrer dans le match de manière agressive."
 
Le deuxième quart-temps, à l'image du premier verra l'écart se creuser encore un peu plus, se soldant sur un douloureux 28 à 49, soit 21 points de différence. "Quand on doute comme ça, on prend des paniers assez rapidement et ça devient compliqué, reconnaît Pierre-Yves Guillard, ailier du PB86. On essaie de faire des choses mais on n'a pas de réussite et ça ne tourne pas en notre faveur."

Deuxième mi-temps plus combative

Dans le troisième quart-temps, les joueurs de Jérôme Navier ne parviennent pas à éteindre l'incendie mais s'offrent un coup d'éclat en revenant, l'espace d'un instant, à 15 points de leur adversaire. Les Poitevins font preuve d'agressivité mais, confiants, les Lillois reprennent le dessus pour finir sur un inconstestable 47 - 70.

On perd le troisième quart-temps mais avec d'autres intentions, analyse l'entraîneur poitevin. On a vu des joueurs combatifs, qui ont été dans le partage défensif et offensif. Ça s'est senti sur le terrain et ça a procuré un peu de joie et de plaisir au public poitevin.

Réveillés, mais trop tard, les joueurs du PB86 réalisent un dernier quart-temps plus satisfaisant et réduisent l'écart à 20 points. Pas vraiment de quoi se réjouir pour autant. "On arrive à garder la tête haute et à ne pas sombrer mentalement, positive Pierre-Yves Guillard. C'est remarquable parce que prendre 20 points à tous les matchs, c'est difficile."

Une trêve bienvenue

Moins diplomate, Jérôme Navier assure vouloir "revoir [s]on cinq majeur" et "les joueurs qui ont envie de jouer et qui peuvent jouer à ce niveau là". "Au-delà de les mettre en face de leurs responsabilités, poursuit-il avec une pointe d'amertume, j'aimerais bien, en tant qu'entraîneur, m'y retrouver dans le basket que j'essaie de mettre en place."

Nul doute en tout cas que la trêve fera du bien, physiquement et mentalement, aux joueurs poitevins. Il convient désormais de se préparer à la prochaine rencontre, le 29 février, face à Nancy, deuxième du classement général. 

Reportage de Christina Chiron, Freddy Vetault et Thierry Cormerais :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
poitiers basket basket-ball sport