Plus de 100 000 visiteurs pour Traversées, la biennale d'art contemporain de Poitiers

Les visiteurs passent un moment unique avec l'un des ambassadeurs de l'exposition chargé du raccommodage. / © Alexandra Lassiaille, FTV
Les visiteurs passent un moment unique avec l'un des ambassadeurs de l'exposition chargé du raccommodage. / © Alexandra Lassiaille, FTV

Traversées, la biennale d'art contemporain de Poitiers enregistre plus de 100 000 visiteurs. La biennale propose aussi une performance inspirée de l'attentat qui a frappé les tours jumelles de New-York.

 

Par Valérie Prétot

Les monuments de Poitiers, dans la Vienne, servent de vitrines à des oeuvres d’art contemporain. Après 30 ans de fermeture, puis de fouilles et de recherches historiques, le Palais des Ducs d’Aquitaine redevient un lieu traversant et central en exposant le travail de l'artiste coréenne Kimsooja. Cet événement gratuit qui se déroule jusqu’au 19 janvier a déjà dépassé le cap des 100 000 visiteurs. 

The Mending Project : une performance 

Parmi les oeuvres proposées, les visiteurs peuvent participer à The Mending Project, de Lee Mingwei. Une performance qui invite le visiteur à participer à cette oeuvre interactive centrée sur le don et l'échange.
Il suffit de se présenter avec un vêtement décousu, un morceau de tissu, ou un objet.
Pour participer à la performance The Mending project, il faut se présenter avec un vêtement décousu, ou un morceau de tissu, ou un objet. / © FTV
Pour participer à la performance The Mending project, il faut se présenter avec un vêtement décousu, ou un morceau de tissu, ou un objet. / © FTV
Le projet est né dans la tête de l'artiste Lee mingwey, le 11septembre 2001, alors que son compagnon travaillait dans l'une des tours jumelles à New York.
Il a passé 10 heures à raccommoder les vêtements de son amoureux sans savoir s'il était en vie.

C'est quelque chose qui est né d'une émotion et d'une souffrance lorsque son conjoint est revenu et n'était pas décidé, il a pensé ultérieurement pouvoir construite cette oeuvre au travers de cette idée de lien, de refaire le lien, de racommoder, de resserer, de refaire sens avec l'autre,
-Michel Berthier, conseiller municipal chargé de la culture.

Les visiteurs passent un moment unique avec l'un des embassadeurs de l'exposition chargé du raccommodage.
Les vêtements recousus sont ensuite déposés sur une table et reliés à une bobine accrochée au mur.
Les vêtements recousus sont ensuite déposés sur une table et reliés à une bobine accrochée au mur. / © FTV
Les vêtements recousus sont ensuite déposés sur une table et reliés à une bobine accrochée au mur. / © FTV

Il y a en a qui disent, ce sont des étoiles, d'autres des personnes disparue dans le tours. Chaque disparu est raccordé à un vêtement,
-Jacques Bourgin, médiateur de l'école des Beaux-Arts

L'oeuvre n'est pas terminée. Les visiteurs peuvent y participer jusqu'à la fin de l'événement.
Le vêtement déposé leur sera restitué à ce moment là. 
Les vêtements déposés par les visiteurs seront restitués à la fin de l'exposition. / © FTV
Les vêtements déposés par les visiteurs seront restitués à la fin de l'exposition. / © FTV

The Mending Project se déroule au Musée Sainte-Croix de Poitiers.

Vous pourvez suivre l'actualité de Traversées sur la page Facebook de l'événement.

 

Sur le même sujet

Les + Lus