• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Poitiers, 12ème ville de France où il fait bon travailler, 19ème ville où il fait bon vivre

La cathédrale St-Pierre et l'église Ste-Radegonde à Poitiers. / © BERTRAND BECHARD / Maxppp
La cathédrale St-Pierre et l'église Ste-Radegonde à Poitiers. / © BERTRAND BECHARD / Maxppp

Selon un classement annuel réalisé par L’Express, Poitiers est une très bonne ville pour travailler, mais aussi pour vivre. Le palmarès 2018 dressé par l’hebdomadaire confirme les bons résultats obtenus les années précédentes par la cité pictavienne. 

Par Richard Duclos

Il fait bon travailler et vivre à Poitiers : c’est la conclusion d’une étude menée par le magazine L’Express, qui publie chaque année un classement des villes de France selon ces deux critères, le travail et la qualité de vie.

Au palmarès 2018, Poitiers se classe 12ème des villes où il fait bon travailler, devant de plus grandes villes comme Strasbourg (21ème) ou Lille (23ème). C’est encore mieux qu’en 2017 : la préfecture de la Vienne était alors 20ème.

Concernant la qualité de vie, Poitiers arrive à la 19ème place du classement. C’est cette fois moins bien que l’année dernière, quand la ville était à la 8ème place.

Dans les deux cas, Poitiers est donc bien voire très bien classée, alors que les villes où il fait bon vivre et celles qui offrent de meilleurs opportunités d’emploi "sont rarement les mêmes", selon le constat dressé par L’Express. Limoges par exemple est deuxième au classement des villes où il fait bon vivre, mais 56ème à celui des villes où il fait bon travailler.

Météo, immobilier, niveau de revenus...


Pour son classement "Je vis", l’hebdomadaire s’est basé sur une quinzaine d’indicateurs, allant de la météo à l’offre culturelle "en passant notamment par la qualité de l'air, la part d'étudiants, l'offre de soins, la sécurité et les prix de l'immobilier".

Le classement "Je travaille" s’appuie lui sur des indicateurs tels que "le taux de chômage, l'évolution de l'emploi, la part de cadres, l'accessibilité ferroviaire et aérienne des villes mais aussi le degré d'insertion de leurs jeunes et le niveau de revenu de leurs habitants".

Et les autres ?


A noter le bon classement d’Angoulême, 18ème ville où il fait bon vivre (juste devant Poitiers donc). Côté travail en revanche, la préfecture de la Charente arrive seulement à la 63ème place.

Niort est quant à elle 31ème pour la qualité de vie, mais 17ème pour les opportunités de travail.

Enfin, La Rochelle est 40ème au classement "je vis", et 33ème au classement "je travaille".


Le Top 10 des villes où il fait bon vivre :

1. Rennes
2. Limoges
3. Angers
4. Clermont-Ferrand
5. Brest
6. Saint-Etienne
7. Lorient
8. Montpellier
9. Nantes
10. Dijon


Le Top 10 des villes où il fait bon travailler :

1. Nantes
2. Rennes
3. Lyon
4. Grenoble
5. Bordeaux
6. Toulouse
7. Annecy
8. Chambéry
9. Tours
10. Clermont-Ferrand


Déjà en 2011, les bons résultats de Poitiers

L’Express a commencé à faire ce classement en 2011, avec à l’époque un Top 50. Il y a 7 ans, Poitiers avait déjà de très bons résultats. "Poitiers remporte le trophée des villes moyennes", écrivait alors le magazine. "La capitale de Poitou-Charentes est reine de France de la tranquillité", constatait L’Express. "Mais, surtout, la ville n'est jamais dans les dernières (sous 5/20) et elle obtient un gros paquet de notes comprises entre 12 et 15, souvent au niveau des grandes métropoles. Car Poitiers est riche en équipements dignes d'une grande capitale régionale (CHU, scènes culturelles, réseau de transports, médecins spécialistes nombreux, tout comme les étudiants...) tout en gardant un profil de petite ville pour la sécurité ou les prix de l'immobilier. " S’ajoute à cela une bonne météo, et l’hebdomadaire de conclure : "Voilà la recette du cocktail gagnant."

Sur le même sujet

Benoît Tongar

Les + Lus