Poitiers : la Chine remet la "Médaille de l'amitié" à l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin

Le Poitevin Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre et ancien président de région, s'est vu attribuer la "Médaille de l'amitié" par la Chine. 
Le 12 avril 2011, Jean-Pierre Raffarin serre la main de Xi Jinping, alors vice-président chinois.
Le 12 avril 2011, Jean-Pierre Raffarin serre la main de Xi Jinping, alors vice-président chinois. © GOH CHAI HIN / AFP
"Un vieil ami du peuple chinois" : par ces mots, la Chine annonce la remise de la "Médaille de l'amitié" à l'ancien Premier ministre, le Poitevin Jean-Pierre Raffarin.

Âgé de 71 ans, Jean-Pierre Raffarin est proche de la Chine dont il est passionné et où il se rend plusieurs fois par an.

La Chine voit dans l'homme politique poitevin "un sinologue", "doté d'une grande influence internationale, (...) impliqué depuis longtemps dans la promotion de l'amitié et de la promotion dans tous les domaines entre la Chine et la France."

Jean-Pierre Raffarin est désormais représentant spécial du gouvernement français pour la Chine.

Admirateur de Xi Jinping

Admirateur du président Xi Jinping, l'ex-Premier ministre français (2002-2005) est souvent interviewé par les médias chinois, où il complimente généralement les politiques du géant asiatique.

Se présentant comme un "médiateur" entre l'Europe et la Chine, M. Raffarin a également animé une émission sur la chaîne francophone de la télévision publique CCTV.

La "Médaille de l'amitié" a été attribuée mardi à cinq autres personnalités, dont l'ancien président cubain Raul Castro, la princesse de Thaïlande Maha Chakri Sirindhorn et l'ex-Premier ministre tanzanien Salim Ahmed Salim.

La remise de ces récompenses entre dans le cadre des célébrations du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, qui sera fêté en grande pompe le 1er octobre.
 
La Médaille de l'amitié
La "Médaille de l'amitié" remise à l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin récompense les étrangers ayant "fortement contribué à la modernisation socialiste de la Chine, à la promotion des échanges et de la coopération entre la Chine et les pays étrangers ainsi qu'à la préservation de la paix dans le monde", indique un site Internet du gouvernement chinois. 

Cette médaille avait été décernée pour la première fois en 2018 au président russe Vladimir Poutine.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique monde international