À Poitiers, échangez vos euros pour la nouvelle monnaie locale : le pois

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yleanna Robert

Depuis le 27 juin, c'est une nouvelle monnaie locale qui est testée à Poitiers. Elle s'appelle le pois et sera officiellement lancée en octobre prochain. Son objectif principal : favoriser une production et une économie locale.

Et si vous arrêtiez de payer vos achats en euro ? À Poitiers, c'est désormais possible. Depuis le 27 juin dernier, une nouvelle monnaie locale est testée au cœur de la cité pictavienne : il s'agit du pois. L'initiative, lancée par l'association Le Pois Réel, est née d'un simple constat : 
 

L'idée m'est venue quand j'ai appris que moins de 3% de l'argent circulant dans le monde servait à de l'économie réelle et que le reste servait pour de la spéculation. C'est une chose que je ne pouvais pas admettre, affirme Brigitte Fuchmann, membre du Pois Réel. 

Le pois vient donc rejoindre la liste de monnaies locales en Poitou-Charentes. Ce type de monnaies complémentaires permet aux habitants de "comprendre le circuit de la monnaie et voir comment est dépensé notre argent au niveau local", précise Catherine Bessaguet, également membre de l'association créatrice du pois.

Une dizaine de commerces poitevins ont déjà accepté cette nouvelle monnaie. Et pour Alexis Bioche, associé du Biblio Café, elle favorise l'économie locale et les relations humaines :
 

Tout ce qu'on récupère en monnaie locale, il va falloir qu'on le réutilise car on ne peut pas le déposer à la banque donc il y aura forcément des échanges avec les autres.

 
À Poitiers, échangez vos euros pour la nouvelle monnaie locale : le pois

Pour passer de l'euro au pois, la conversion est simple : 1€ = 1 pois. Et malgré leur apparence semblable aux billets de Monopoly, le pois est légal et sécurisé. Un filet métallique est incrusté dans chaque billet les rendant ainsi infalsifiables.
 

Si vous voulez vous aussi vous lancer dans cette initiative, il vous suffit d'adhérer à l'association. "L'adhésion est d'un montant libre et conscient, assure Mathilde Renaud, co-gérante de l'Effet Bocal. Ensuite, il vous suffit de venir échanger des euros avec des pois dans l'un des deux comptoirs d'échange, comme ici."

Le pois a déjà séduit une centaine d'adhérents. Depuis 2010, une soixantaine d'autres monnaies locales circulent partout en France, dont la beunèze en Charente-Maritime, la bulle en Charente ou encore la gâtinelle dans les Deux-Sèvres