Poitiers : les recherches se poursuivent pour retrouver l'adolescente de 14 ans qui a fugué de l'hôpital psychiatrique

Lara Gangneux-André n'a plus donné signe de vie depuis sa fugue de l'hôpital psychiatrique Henri Laborit, vers 03h du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi. La police de Poitiers maintient son appel à témoins pour disparition inquiétante.

La jeune Lara Gangneux-André, qui fait l'objet d'un avis de recherche pour disparition inquiétante d'une personne mineure, n'a toujours pas été retrouvée, ce lundi. 

L'adolescente s'est échappée du centre hospitalier psychiatrique Laborit à Poitiers dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 septembre, aux alentours de 03 heures du matin. La jeune mineure de 14 ans a fugué en compagnie d'une autre patiente, toutes les deux hospitalisées dans l'unité pour adolescents.

Elles démontent un vasistas

Selon nos informations, les deux jeunes filles sont parvenues à s’échapper en démontant un vasistas.

L’une est retrouvée le jour même, interpellée pour un vol à l’étalage à Poitiers. En revanche, depuis sa disparition, toujours aucune trace de Lara dont on ignore la tenue vestimentaire au moment de sa fugue.

Selon une photographie diffusée sur l'avis de recherche, la jeune fille a les cheveux blonds qu'elle porte longs, des lunettes de vue rondes et mesure 1m56.

Décrite comme une adolescente fragile, Lara est partie sans téléphone et sans moyen de paiement, ce qui complique la tâche des enquêteurs qui, tout le week-end, ont cherché à prendre contact avec elle, en interrogeant son entourage.

De son côté la direction du centre hospitalier Henri Laborit assure que les effectifs de soignants la nuit de la fugue étaient au complet. Elle tient à préciser que l'établissement est un hôpital, pas une prison, et qu’une personne déterminée peut toujours trouver le moyen d’en sortir.

Ce lundi, l'avis de recherche a été partagé près de 5.000 fois sur le réseau social Facebook. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité