Qui était Camille Guérin, l'inventeur du BCG ? Rencontre avec ses descendants dans le Poitou

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Prétot avec Julie Chapman
Camille Guérin est un vétérinaire et biologiste français, né le 22 décembre 1872 à Poitiers
Camille Guérin est un vétérinaire et biologiste français, né le 22 décembre 1872 à Poitiers © France Télévisions

Camille Guérin est un vétérinaire né à Poitiers en 1872. Avec le docteur Calmette, il est l'inventeur du BCG, le vaccin antituberculeux. Ses petits-enfants installés dans la Vienne évoquent la mémoire de ce chercheur qui avait de nombreuses attaches dans le Poitou.

En juillet 1921, Albert Calmette et Camille Guérin procédaient aux premières injections du BCG (Bacille de Calmette-Guérin). Depuis cent ans, le nom de Camille Guérin est associé au vaccin antituberculeux. Ce vétérinaire originaire de Poitiers, a effectué ses recherches à l'Institut Pasteur de Lille puis celui de Paris. Durant l'été, il séjournait dans la maison familiale de la Vienne. 

"J'ai vécu 18 ans avec lui, depuis ma naissance jusqu'à l'âge de 18 ans", se souvient Bernard Santoni-Guérin, petit-fils de Camille Guérin.

Il habitait l'Institut Pasteur de Paris, mes parents avaient un appartement à 100 mètres de l'Institut Pasteur et Camille Guérin, mon grand-père venait tous les soirs dîner avec nous. Il passait dix mois à Paris et deux mois dans le domaine de Chabonne à Vouneuil-sur-Vienne lorsque l'Académie de médecine était fermée. 

Bernard Santoni-Guérin, petit-fils de Camille Guérin

 Le petit fils du chercheur se souvient d'un"bon papa" ne se lassait jamais d'apprendre. 

"Il était poitevin et il avait des attaches dans la région. Chaque matin, il nous accompagnait pour de grandes promenades dans la nature, il connaissait le nom des plantes, des champignons, des arbres. C'était un grand-père qui essayait d'enseigner à ses petits-enfants la vie et les sciences de la vie" remarque Bernard Santoni-Guérin.

L'association Camille Guérin

Il en avait fait la promesse à ses aïeux, Sylvain Thénault Guérin, l'arrière-petit-fils de Camille Guérin a fondé l'association Camille Guérin. Une manière de démocratiser le travail scientifique de son arrière-grand-père.

C'est le vaccin qui a permis d'éradiquer en grande partie la tuberculose. Plusieurs années après, il a aussi été utilisé pour le BCG intravésicale, le traitement du cancer de la vessie. Le vaccin pour le BCG n'est pas efficace à 100% mais il est efficace à  80%/90% contre les méningites tuberculeuses,  d'où la nécessité de se vacciner. Nous venons de célébrer les 100 ans de la vaccination du BCG. Le premier vaccin a été administré le 1er juillet 1921; à l'époque cela n'a pas été médiatisé et le vaccin n'a été obligatoire qu'en 1948. A l'époque, il y avait aussi des anti-vaccins, les campagnes de dénigrement du vaccin existaient déjà avec le BCG. Les problèmes autour de la vaccination sont les mêmes qu'il y a 100 ans. 

Sylvain Thénault-Guérin Président de l'association Camille Guérin.

Selon les descendants de Camille Guérin, le BCG n'a jamais été breveté pour permettre au plus grand nombre d'en bénéficier.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.