VIDÉO. Les grandes régions, dont la Nouvelle-Aquitaine, sont-elles trop grandes ?

replay

Tout est parti d’un article de nos confrères de La Dépêche il y a un mois, et de la rumeur selon laquelle Emmanuel Macron réfléchirait à re-diviser certaines grandes régions, et parmi elles, la Nouvelle-Aquitaine.

Faut-il revenir aux anciennes régions Poitou-Charentes, Limousin, et Aquitaine ? C'est une question que se pose visiblement le président de la République.

Pour rappel, la Nouvelle-Aquitaine est la région la plus grande de France. Elle est plus vaste que l’Autriche, par exemple. Six millions d’habitants vivent dans l’un des 12 départements de la région Nouvelle-Aquitaine. Une région dont le budget est de 3,5 milliards d’euros.

Pour Christelle Chassagne, il faut absolument préserver la Nouvelle-Aquitaine car « sans elle, le Poitou-Charentes aurait été en cessation de paiement. » Sans parler du coût financier qu’un nouveau redécoupage de la région engendrerait pour les contribuables.

De son côté, Alain Pichon prône une proximité entre les élus régionaux et les électeurs, ce qui n’est pas le cas avec cette région beaucoup trop grande. « La taille est très importante », selon le président de la Vienne. « À un moment, il faut que la proximité l’emporte », précise-t-il.

Enfin, Jean-Hubert Lelièvre s’il ne souhaite pas une longue vie à la région Nouvelle-Aquitaine, le patron des Républicains de Charente ne souhaite pas pour autant le retour de Poitou-Charentes. « Les départements charentais sont depuis toujours tournés vers Bordeaux, pas les départements du Poitou », plaide-t-il.

Des groupes de travail sont menés à l’Assemblée Nationale et au Sénat sur le thème de la réforme territoriale, l’avenir des grandes régions devrait être au centre des discussions.

>> Dimanche en Politique - Emission à voir en direct ce dimanche 5 mars 2023, à 11h30, et à revoir sur france.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité