Cet article date de plus de 3 ans

Senillé-Saint-Sauveur : l'association solidaire "les Jardins du Dolmen" en difficulté

A Senillé-Saint-Sauveur, près de Châtellerault, les Jardins du Dolmen, créés en 2009 et gérés par l'association Biosolidaire cultivent et commercialisent des légumes bio sous forme de paniers. Depuis quelques mois cette exploitation maraîchère est en difficulté en raison du manque de clients.


Plus de 50 variétés de légumes sont cultivés aux Jardins du Dolmen à Senillé-Saint Sauveur dans la Vienne.
Plus de 50 variétés de légumes sont cultivés aux Jardins du Dolmen à Senillé-Saint Sauveur dans la Vienne. © France 3
Les Jardins du Dolmen emploient une quinzaine de salariés en contrat d'insertion qui cultivent plus d'une cinquantaine de variétés de légumes certifiés bio. L'association Bio Solidaire, qui gère ces jardins, a choisi de commercialiser la production en vendant des paniers. Malheureusement depuis un an, les ventes se sont effondrées ce qui place l'entreprise en grande difficultés financières.
"Nous avons besoin de développer les ventes et notamment les ventes par paniers car c'est notre cœur de métier et c'est ce qui fournit de la trésorie" constate Jacky Michaud, le président de l'association Bio Solidaire.

"Malheureusement dans l'année qui vient de s'écouler, on a perdu en gros 40 paniers sur la centaine qu'on avait. 40% c'est beaucoup" ajoute-t-il.


L'association Biosolidaire a développé d'autres modes de vente mais doit faire face aujourd'hui à près de 50 000 euros de déficit et la non reconduction d'une aide de la région de 20 000 euros.

Laurent Pelletier, Thomas Chapuzot et Thierry Cormerais se sont rendus aux Jardins du Dolmen à Senillé pour rencontrer le salariés et responsables de l'association Bio Solidaire : 
durée de la vidéo: 01 min 39
Les Jardins du Dolmen en difficulté

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie