Vincent Gérard, ex-RN et désormais sans étiquette au Conseil régional, veut créer un nouveau groupe

Vincent Gérard réfléchit désormais à créer un nouveau groupe au Conseil régional. / © Capture écran France 3 Limousin
Vincent Gérard réfléchit désormais à créer un nouveau groupe au Conseil régional. / © Capture écran France 3 Limousin

Clap de fin. Le Rassemblement national (RN) et Vincent Gérard, c'est fini, du moins au Conseil régional. L'élu a déposé sa démission du groupe à Alain Rousset en début de semaine. Explications.

Par Mary Sohier

Il y a un mois à peine, la direction du Rassemblement national (RN) - anciennement Front national - en Haute-Vienne était suspendue. Ainsi, l'ensemble du bureau, dont Vincent Gérard et Christine Marty, était écarté de la direction de la fédération. À quelques mois des européennes, l'intérim est actuellement assuré par Edwige Diaz, la déléguée de la Gironde.
 

Conséquence de cette suspension : Vincent Gérard, élu au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, vient de quitter le groupe RN sous la bannière duquel il siégeait depuis janvier 2016. En effet, il a déposé sa démission ce lundi 17 décembre à Alain Rousset, président du Conseil régional. "Ma décision est réfléchie. Aujourd'hui, il m'est impossible de siéger avec certaines personnes, a-t-il réagi, ce dimanche 23 décembre, par téléphone, avant d'ajouter : 

Je n'appartiens plus au groupe RN du Conseil régional. Pour autant, mes idées sont toujours les mêmes. J'adhère à 200 % aux idées de Marine Le Pen.

Le problème serait donc ailleurs. Vincent Gérard a encore du mal à accepter la mise sous tutelle de la fédération de Haute-Vienne et sa suspension : "Je n'ai rien fait de grave. Et je n'ai eu aucune explication. Je sais juste que je suis suspendu 1 an. Mais qu'est-ce que ça veut dire ? Peut-être n'ont-ils pas aimé ma réticence vis-à-vis de la fermeture de la permanence de Limoges..."

Cinq élus non-inscrits

Et l'élu a maintenant une autre idée en tête. Il souhaiterait constituer un nouveau groupe :

Comme le stipule le règlement, à partir de 4 personnes, nous pouvons prétendre à créer un groupe. Alors on y réfléchit.

Aujourd'hui, ils sont désormais 5 élus "non-inscrits" au Conseil régional : Jean-Paul Berroyer (Charente), Aurélie De Azevedo (Charente), Nathalie Le Guen (Gironde), Sabine Fropos (Vienne) et donc Vincent Gérard.

Sur le même sujet

Interview de Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne

Les + Lus