• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Vincent Gérard, ex-RN et désormais sans étiquette au Conseil régional, veut créer un nouveau groupe

Vincent Gérard réfléchit désormais à créer un nouveau groupe au Conseil régional. / © Capture écran France 3 Limousin
Vincent Gérard réfléchit désormais à créer un nouveau groupe au Conseil régional. / © Capture écran France 3 Limousin

Clap de fin. Le Rassemblement national (RN) et Vincent Gérard, c'est fini, du moins au Conseil régional. L'élu a déposé sa démission du groupe à Alain Rousset en début de semaine. Explications.

Par Mary Sohier

Il y a un mois à peine, la direction du Rassemblement national (RN) - anciennement Front national - en Haute-Vienne était suspendue. Ainsi, l'ensemble du bureau, dont Vincent Gérard et Christine Marty, était écarté de la direction de la fédération. À quelques mois des européennes, l'intérim est actuellement assuré par Edwige Diaz, la déléguée de la Gironde.
 

Conséquence de cette suspension : Vincent Gérard, élu au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, vient de quitter le groupe RN sous la bannière duquel il siégeait depuis janvier 2016. En effet, il a déposé sa démission ce lundi 17 décembre à Alain Rousset, président du Conseil régional. "Ma décision est réfléchie. Aujourd'hui, il m'est impossible de siéger avec certaines personnes, a-t-il réagi, ce dimanche 23 décembre, par téléphone, avant d'ajouter : 

Je n'appartiens plus au groupe RN du Conseil régional. Pour autant, mes idées sont toujours les mêmes. J'adhère à 200 % aux idées de Marine Le Pen.

Le problème serait donc ailleurs. Vincent Gérard a encore du mal à accepter la mise sous tutelle de la fédération de Haute-Vienne et sa suspension : "Je n'ai rien fait de grave. Et je n'ai eu aucune explication. Je sais juste que je suis suspendu 1 an. Mais qu'est-ce que ça veut dire ? Peut-être n'ont-ils pas aimé ma réticence vis-à-vis de la fermeture de la permanence de Limoges..."

Cinq élus non-inscrits

Et l'élu a maintenant une autre idée en tête. Il souhaiterait constituer un nouveau groupe :

Comme le stipule le règlement, à partir de 4 personnes, nous pouvons prétendre à créer un groupe. Alors on y réfléchit.

Aujourd'hui, ils sont désormais 5 élus "non-inscrits" au Conseil régional : Jean-Paul Berroyer (Charente), Aurélie De Azevedo (Charente), Nathalie Le Guen (Gironde), Sabine Fropos (Vienne) et donc Vincent Gérard.

Sur le même sujet

Le feu est maîtrisé au parking Salinières

Les + Lus