• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Braquage d'un stand de joaillerie au Printemps : 2 à 3 millions d'euros de butin

© Spencer Platt/Getty images North América/AFP
© Spencer Platt/Getty images North América/AFP

Un stand de joaillerie du grand magasin parisien Le Printemps a été braqué, mardi 19 février, en fin d'après-midi  peu avant la fermeture, par deux individus armés qui ont pris la fuite avec un butin évalué entre deux et trois millions d'euros

Par Christian Meyze et AFP

Deux hommes, munis d'armes de poing ont mené leur attaque vers 18H45 contre le stand du célèbre diamantaire De Beers. Ils n'ont pas fait usage de leur arme et aucun blessé n'est à déplorer. Ils n'étaient pas encagoulés.

A Londres dans la soirée, une porte-parole de De Beers, a confirmé le braquage, précisant que clients et personnels étaient "sains et sauf" et que le joaillier "collaborerait avec le magasin et la police" pour l'enquête. Elle a précisé que le butin est en cours d'évaluation.

Selon une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) parue début février, les braquages contre les bijouteries, joailleries ou orfèvreries ont augmenté de 61% entre 2009 et 2011. Ils font figure d'exception dans la baisse constatée des vols à main armée contre les commerces, banques ou transports de fonds depuis 2009.
Severine Larrouy et Yves Dewulf : 

Sur le même sujet

A Saint-Maur, la colère des habitants face au balai incessant des avions

Les + Lus