Une équipe de chercheurs français a autopsié le coeur de Richard Coeur de Lion

Publié le Mis à jour le
Écrit par Agnès Amar

Près de 800 ans après la mort du roi anglais, Richard Coeur de Lion, une équipe française analyse les restes de son coeur embaumé .

L'analyse par une équipe française des restes du coeur embaumé de Richard Coeur de Lion, plus de 800 ans après sa mort, révèle une procédure de conservation très élaborée, inspirée par les textes bibliques. Les examens effectués n'ont rien rien révélé de plus sur les causes de la mort du roi, mais ont permis de livrer des éléments précieux  sur la prouesse technique réalisée pour l'époque , la toute fin du XIIème siècle .
 
Le coeur de Richard Coeur de Lion a vraisemblablement était ouvert pour être vidé de son sang, puis recousu, et placé ensuite dans une toile de lin. L'organe avait préalablement subi une procédure d'embaumement très travaillée dans laquelle des plantes rares, mais dont les propriétés étaient connues depuis l'Antiquité, comme la myrthe ou l'encens, ont permis sa bonne conservation.  Les résultats de l'enquête ont été publiés dans la revue Scientific Reports .

Philippe Charlier , chef de fil de l'équipe de médecins légistes, a passé au crible un échantillon de 2 grammes , sur près de 80 grammes des restes du coeur du roi anglais .

Les restes du coeur de Richard 1er étaient contenus dans une boîte de plomb découverte en 1838 dans la cathédrale de Rouen et portant l'inscription  "Ci-gît le coeur de Richard roi des Anglais" . Richard Coeur de Lion est mort en 1199 à Châlus (Haute-Vienne), à 41 ans, des suites d'une blessure à l'épaule par un carreau d'arbalète .
durée de la vidéo: 01 min 50
Autopsie du coeur de Richard Coeur de Lion