Champagne-Ardenne : Stéphane Matry, sélectionneur de la race ovine Ile de France

Stéphane Matry possède 300 brebis et 7 béliers reproducteurs. Il est éleveur - sélectionneur à 20 kilomètres de Châlons-en-Champagne. Portrait. 

Stéphane Matry
Stéphane Matry
C'est son 25e salon de l'agriculture. Stéphane Martry a remporté cette année deux prix principaux dans les catégories mâle adulte laine (premier prix) et mâle adulte tondu (deuxième prix). Il élève des moutons de race à viande, l'Ile de France.

Sélectionneur, il vend ses agneaux à des éleveurs qui eux-mêmes travaillent pour les abattoirs. Le principe est simple, on "teste" les béliers reproducteurs en vérifiant empiriquement que leur semence permet de faire plusieurs petits avec les principales qualité de la race. Ensuite, les meilleures semences sont congelées pour que le mâle puisse se reproduire après sa mort par insémination artificielle.

Sélection naturelle


"Le bélier ne vit que six ans, et ne peut se reproduire que sur quatre à cinq ans. C'est assez court", explique Stéphane Martry qui précise que la sélection des meilleurs béliers se fait naturellement avec des grilles de barèmes qui permettent de trouver les mâles les plus "prolifiques".

Ensuite, les agneaux sont revendus à des éleveurs qui eux-mêmes travaillent pour les abattoirs. A côté de cela, l'exploitation agricole se complète par 240 hectares de céréales (blé, orge, colza, betteraves à sucre, luzerne).

Retrouvez l'actualité du salon de l'agriculture ici
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture