Cet article date de plus de 8 ans

Des assistants sexuels pour les personnes handicapées ?

La sexualité des personnes handicapées, sujet tabou ? Quoiqu'il en soit, le conseil général de l'Essonne vient d'adopter le lancement d'une réflexion sur l'accompagnement sexuel par des professionnels. Des postes qui existent déjà à l'étranger mais qui s'apparentent chez nous à de la prostitution.
Les personnes handicapées vont-elles avoir le droit à des assistants sexuels pour satisfaire leur libido ? Le Conseil Général de l'Essonne a lancé la réflexion sur cette question polémique.
Les personnes handicapées vont-elles avoir le droit à des assistants sexuels pour satisfaire leur libido ? Le Conseil Général de l'Essonne a lancé la réflexion sur cette question polémique. © France 3 Paris / Abdel Joudi
Le conseil général de l'Essonne avait annoncé qu'il allait engager une réflexion "sur la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap", par la voix de son président Jérôme Guedj (PS). C'est désormais chose faite avec notamment une question polémique, celle des assistants sexuels. Si ce service voyait le jour, il s'agirait d'une première en France. Mais le chemin pourrait être long, l'assistance sexuelle s'apparentant chez nous à de la prostitution.

>> Découvrez le reportage de Geneviève Faure et Abdel Joudi : 

durée de la vidéo: 01 min 54
Essonne : handicapés et assistants sexuels

Et vous, que pensez-vous des assistants sexuels pour les personnes handicapées ?
Réagissez en laissant vos commentaires ci-dessous. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société handicap