PSA va fermer son usine de Meudon (92), les salariés redéployés principalement en région parisienne

La direction de PSA Peugeot-Citroën a confirmé son projet de fermer son site de conception et d'ingénierie de Meudon-la-Forêt, dans les Hauts-de-Seine, à l'été 2014 et affirmé vouloir redéployer ses 660 employés sur d'autres sites, essentiellement en région parisienne.

Par France 3 Paris avec AFP

Le comité central d'entreprise de PSA Peugeot Citroën devait examiner mercredi un projet de vente du site de conception et d'ingénierie de Meudon-la-Forêt (Hautes-de-Seine), dont les 660 salariés seraient transférés sur d'autres sites, a-t-on appris auprès de la direction et du syndicat CFTC. Ce projet, qui concerne majoritairement des cadres, n'implique aucune suppression d'emploi, ont précisé ces sources. Les salariés devraient être pour l'essentiel affectés au site de Vélizy (Yvelines), proche de Meudon. Sur les 660 salariés du site, on compte 342 cadres, 263 techniciens agents de maîtrise et 55 ouvriers, précise un document interne. D'autres activités devraient être redéployées à Poissy (Yvelines). Une vingtaine de personnes pourraient soit être affectées au site de Vesoul (Haute-Saône), soit changer d'activité.
Un porte-parole de la direction a évoqué "une relocalisation sur d'autres sites, essentiellement en région parisienne, pour rationaliser les implantations géographiques du groupe dans la région". 
Ce projet de fermer son site de conception et d'ingénierie de Meudon-la-Forêt (Hauts-de-Seine) à l'été 2014 a "plusieurs objectifs", à commencer par une organisation plus efficace des activités et récupérer de la trésorerie qui, faisant référence à un acteur du dossier, précise que le site a été mis en vente pour 7 millions d'euros, "soit l'argent perdu par le constructeur en deux jours seulement".

Meudon après Aulnay...


Un document interne fait état de la nécessaire "rationalisation du taux d'occupation des sites"
Le produit de la vente devrait être supérieur au coût de réimplantation des équipes dans les différents établissements d'accueil. Le calendrier envisagé prévoit en mai et juin la finalisation du projet et l'accompagnement individuel des salariés (information, primes de mobilité et d'installation...). L'organisation des transferts se déroulerait d'ici au 2e trimestre 2014.

Le 30 avril, le comité d'entreprise de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), laquelle emploie quelque 3 000 personnes, a entériné un plan de sauvegarde de l'emploi, prenant ainsi acte de sa propre fermeture. Celle-ci est programmée dans le cadre d'un vaste plan de restructuration qui, entre mai 2012 et mai 2014, verra la suppression de plus de 11 200 emplois dans le groupe.

Le constructeur automobile prévoit également la mise en vente rapide de l'immeuble de Meudon, estimé à 7 millions d'euros. Pour redresser sa situation financière, PSA avait indiqué au début de l'année qu'il envisageait 200 millions d'euros de cessions d'actifs immobiliers supplémentaires, après deux milliards d'euros en 2012.

Après des mois de grève, les salariés de l'usine d'Aulnay-sous-Bois, promise à la fermeture l'année prochaine, ont repris le travail mardi matin.

>> Voir le reportage de William Van Qui et Didier Morel

FERMETURE PSA MEUDON

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Deux paysagistes proposent une tombe-jardin plus écologique et moins chère

Les + Lus