Reportage - Le Concert pour tous, des larmes de joies très surveillées

Le Concert pour Tous à la Bastille a célébré le "oui" au projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels. L'ambiance y était clairement festive. Les pros Mariage pour Tous s'étaient réunis autour d'artistes de renom, sous l'œil vigilant des forces de l'ordre. Reportage. 

Par Pôle internet

Déjà sur le boulevard Henri IV - qui mène à la place de la Bastille - les cris des participants résonnent. Dès lors, on s'imagine  que la place est noire de monde, et qu'il sera difficile de s'y faufiler. Il n'en n'est rien ! Malgré quelques têtes d'affiche, la foule ne remplit qu'un petit quart de la place, rendant même presque envisageable la circulation d'automobilistes sur la deuxième moitié inoccupée. La faute au mauvais temps et à la fraîcheur de la météo ? Qu'importe, les personnes présentes sont déterminées à célébrer l'événement.

Panorama depuis les marches de l'Opéra lors du Concert pour tous. / ©
Panorama depuis les marches de l'Opéra lors du Concert pour tous. / ©

 

Une fête musicale sous haute surveillance


Des camions de CRS sont positionnés dans chaque artère de la place, et certains membres des forces de l'ordre se retrouvent même mêlés à la foule des spectateurs. Les bouches de métro attenantes à la place de la Bastille sont ce soir quadrillées, contrairement au déploiement des policiers lors des incidents du Trocadéro en marge des festivités du titre du PSG. Il leur avait en effet été alors reproché de ne pas avoir intercepté les personnes malveillantes dès la sortie du métro.

Le concert pour tous : disposition des forces de l'ordre

« On est simplement contents. Contents de ce progrès historique »


Devant la scène, toutes les générations se côtoient, de la quinquagénaire qui danse gaiement toute seule  au couple d'adolescents qui s'enlace. Avouons-le quand même, les visages juvéniles prédominent dans la foule. Et manifestent leur satisfaction à participer à cette grande fête qu'ils considèrent tous comme " historique". Pauline et Mathieu, en couple depuis 2 ans, sont venus fêter cette loi, qui finalement les concerne assez peu :" même si nous sommes un couple hétérosexuel, cela nous paraissait important de venir dire qu'on était simplement contents. Contents de ce progrès historique ".

Mademoiselle K, Jérome Dahan ou encore HK défilent sur scène. Mais la foule trépigne d'impatience car elle sait que la tête d'affiche de la soirée est sur le point d'entrer en scène. Elle l'attend. Heureusement sans pluie. Et le voilà. Mika. Il est 23h place de la Bastille. L'artiste franco-britannique, qui a rendu publique son homosexualité, est bruyamment acclamée par la foule. L'intensité des cris redouble quand il entonne Relax, un de ses plus grands tubes.

Mika YT Relax @La bastille

La communion atteint son paroxysme lorsqu'il brandit, torse-nu, un drapeau aux couleurs arc-en-ciel. Puis les lumières s'éteignent. Fin du show.

Alors que la foule se disperse, les organisateurs prennent une dernière fois la parole pour déclarer " Félicitations, nous étions 35.000 à la Bastille ce soir ! ". Réaction instantanée d'un groupe de CRS en faction :"Si ils étaient 35.000 ce soir, moi je suis milliardaire ". Éternelle bataille des chiffres entre organisateurs et forces de l'ordre... Et si le chiffre peut paraître fantaisiste pour certains, là n'est pas le plus important et ce qui restera sera sans doute la joie communicative des participants.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Deux paysagistes proposent une tombe-jardin plus écologique et moins chère

Les + Lus