Elle s'apprête à faire Paris-Lyon-Marseille à la rame

Originaire de Pennes Mirabeau, Nathalie Benoit pratique l’aviron handisport dans la catégorie « bras-épaules ». Sportive accomplie, elle se lance un nouveau défi : rejoindre Marseille depuis Paris à la rame. La championne partira samedi du pont Austerlitz.

Par Mathilde Riou

Atteinte d’une sclérose en plaques, Nathalie Benoit a du renoncer à la pratique sportive de haut niveau. Loin de s’avouer vaincue, cette professeur des écoles se lance des défis pour se prouver qu'elle est plus forte que la maladie. Après être arrivée 2e en skiff bras et épaules aux Jeux Paralympiques de Londres, elle décide de rejoindre Marseille à la rame.

Sa feuille de route : 1 000 kilomètres à parcourir en 39 jours, via la Seine, les canaux du Loing et de Briare, le canal latéral de la Loire, celui du Centre, la Saône et le Rhône, avant un ultime crochet en mer. En tout, elle traversera 509 communes, 14 départements et 6 régions.

Nathalie Benoit lors du championnat du monde 2010, Karapiro en Nouvelle Zélande. / ©
Nathalie Benoit lors du championnat du monde 2010, Karapiro en Nouvelle Zélande. / ©


Elle ne sera pas toute seule dans son aventure, un kinésithérapeute et un cuisinier la suivront à bord d’une péniche-hôtel. Un zodiac de pompiers sera également présent pour intervenir si Nathalie chavire de son embarcation.

Selon son tableau de marche, Nathalie Benoit doit avancer à la vitesse moyenne de 4 km/h et parcourir 25 kilomètres par jour, en tenant compte des 174 écluses qu’elle franchira à chaque fois en montant sur son bateau accompagnateur.

L’arrivée de la championne est programmée le 23 juillet au Vieux-Port de Marseille.

Voir le reportage de Valentine Ponsy et Jean-Yves Blanc

DMCloud:77195
Rameuse Paris, Lyon Marseille
Elle s'apprête à faire Paris-Lyon-Marseille à la rame

Sur le même sujet

Les + Lus