Rugby: le Stade Français confirme sans convaincre

L'arrière australien du stade francais Digby Loane tente une percée dans la défense lyonnaise / © THOMAS SAMSON / AFP
L'arrière australien du stade francais Digby Loane tente une percée dans la défense lyonnaise / © THOMAS SAMSON / AFP

Vainqueur 23-20 à Jean-Bouin samedi soir, les parisiens peuvent s'estimer heureux tant ils ont été dominés inscrivant deux essais seulement alors que leur adversaire en marquait trois. 

Par F.A avec afp

Le Stade Français a enchaîné par une deuxième victoire de suite mais sans convaincre après avoir pourtant réalisé un début de match tonitruant, samedi à domicile contre Lyon (23-20) à l'occasion de la 2e journée de Top 14 de rugby.
Les Parisiens, qui avaient quitté Jean-Bouin sur deux défaites cruciales lors du dernier exercice (contre le Racing-Métro en Championnat et les Wasps en barrage de Coupe d'Europe), ont donc confirmé leur victoire inaugurale contre Castres à Béziers (25-22) et demeurent invaincus.
Mais ils n'ont pas vraiment convaincu, la faute notamment à une seconde période brouillonne, alors qu'ils avaient pourtant réalisé un début de match tonitruant qui pouvait laisser augurer un plus large succès.
Après un essai en coin accordé après arbitrage vidéo à Digby Ioane, décalé par Djibril Camara après une percée de Jonathan Danty (11), Jérémy Sinzelle a ainsi rapidement doublé la mise à la suite d'une percée de Ioane (21).
Mais la machine parisienne s'est enrayée peu avant la demi-heure de jeu. La faute notamment à un promu lyonnais qui a commencé à jouer et a été récompensé par un essai d'Enrico Januarie après un pilonnage de la ligne d'en-but parisienne (26). La faute, surtout, à une conquête défaillante, particulièrement en touche, au cours d'une seconde période dominée par le LOU, mené 20 à 8 à la pause.
Le Stade Français, sur le reculoir et indiscipliné, n'a ainsi inscrit que trois points après le repos, grâce à une pénalité de Plisson (55), qui en a raté deux
autres en fin de match. L'ouvreur international aurait ainsi pu donner davantage d'air aux siens, sous les menaces des Lyonnais après un essai collectif (59) puis celui marqué par Ratuvou (72).

Les + Lus