La maternité des Lilas ne bougera pas

Après plusieurs mois de combat, les membres du collectif de soutien au maintien de la maternité aux Lilas crient victoire. L’établissement ne bougera pas, mais aura bien besoin d’un petit rafraîchissement

L'agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France annonçait mardi 9 septembre que la maternité des Lilas ne serait finalement pas transférée dans l’hôpital André-Grégoire de Montreuil. Depuis plusieurs mois, les 150 salariés faisaient part de leur hostilité à ce transfert. De leurs côtés, ils défendaient le projet de reconstruction d’un nouveau bâtiment qui aurait permis d’augmenter le nombre d’accouchements de 1 600 à 2 700 par an.

La maternité, dans son état actuel, était ouverte depuis 1964. Avec le temps, l’établissement était devenu trop exigüe et insuffisamment équipé.

Bien que la proposition de transfert soit de l’histoire ancienne, l’ARS devra tout de même faire face à de lourdes rénovations. «Cette décision nous pousse à continuer la lutte pour demander à l'Etat les 14 millions d'euros qu'il a promis », souligne Madeline Da Silva, présidente de l'association Naissance et membre du collectif de soutien au maintien de la maternité aux Lilas. Une rencontre entre le collectif et l'ARS est prévue à la mi-octobre.

>> Voir le sujet de Céline Magne et Nedim Loncarevic

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité