Cet article date de plus de 6 ans

A Poissy (78), PSA va supprimer 100 postes

La direction de PSA Peugeot Citroën a annoncé jeudi 23 octobre en comité d'entreprise la suppression avec reclassement de près de 100 postes dans l'emboutissage sur le site de Poissy (Yvelines),
© IP3Press/MaxPPP
La direction du site automobile de PSA Poissy a annoncé en comité d'entreprise le très probable arrêt de l'équipe de nuit d'emboutissage. 

« Aujourd'hui, les volumes d'emboutissage ne justifient plus la présence de trois équipes", explique un porte-parole du site automobile, d'où sortent actuellement les Peugeot 208 et les Citroën C3, DS3 et DS3 cabriolet.

Très inquiète, la CGT y voit le début d'un nouveau vaste plan de suppression d'emplois : « conséquence, dit le syndicat, du passage en mono-flux, un piège mortel pour les emplois. 98 emplois vont être supprimés dans l'opération. La direction ferait la promesse d'en reclasser 43 en interne laissant dans l'incertitude les 55 restants. »

« Les salariés - des CDD - seront reclassés soit dans l'usine, soit dans un autre site du groupe », a assuré le porte-parole du site, précisant qu'ils bénéficieront
également du dispositif d'accompagnement du groupe tels que les congés seniors. « Cette annonce s'inscrit dans la recherche permanente d'amélioration de la compétitivité du site » poursuit le représentant de PSA « personne ne sera laissé sur le bord du chemin ».

A terme, Poissy va se recentrer sur des modèles de petites voitures très bien équipées, et donc plus rentables, telles que les versions premium de la 208, les XY et GTI. En revanche, les modèles les plus courants seront progressivement produits à Trnava (Slovaquie), où les coûts de production sont plus faibles.

>> Un reportage de Stéphane Lisnyj et Jean-Yves Blanc
durée de la vidéo: 01 min 53
REDUCTION PRODUCTION PSA POISSY


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psa automobile économie emploi