La RATP doit faire face à l'explosion du nombre de signalement de colis suspect sur son réseau

Publié le Mis à jour le
Écrit par OC, avec AFP
© Joel Saget/AFP Photos

Depuis les attentats parisiens du 7 au 9 janvier dernier, la RATP croule sous les signalements de colis suspect sur son réseau. Chaque jour, une dizaine de colis suspect sont signalés, contre un tous les trois jours habituellement. 

Une dizaine de colis suspects sont signalés quotidiennement à la RATP depuis les attentats parisiens perpétrés entre le 7 et le 9 janvier dernier, à Charlie Hebdo, à Montrouge ainsi qu'a lHyper Cacher de la Porte de Vincennes.

C'est 30 fois plus que la fréquence en temps normale qui est d'un tous les trois jours, selon Pierre Mongin, le PDG de l'entreprise. 

La RATP fait face, dans les transports parisiens, à "énormément de colis suspects, qui sont anodins en termes de sécurité, mais que l'on se doit de traiter comme des colis suspects", a indiqué Pierre Mongin qui présentait mardi 27 janvier ses vœux à la presse.

Ainsi, chaque signalement nécessite de vider la zone concernée, et faire intervenir les équipes de déminage, ce qui "bloque les transports" et "perturbe beaucoup la régularité", a souligné le patron de la RATP.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.