Autour de la visite de François Hollande au SIA, trois rencontres

© Alexandre Die
© Alexandre Die

Lors des huit heures que le président de la République aura passé au Salon International de l'agriculture, il aura rencontré plusieurs centaines de personnes. Mais est-il à l'écoute des demandes et des confidences de ses interlocuteurs ? Nous en avons rencontré trois, voici leurs témoignages.

Par France 3 Regions

Le président de la République aura passé quasiment huit heures à serrer des mains, à écouter les explications d'agriculteurs mais aussi à recueillir de multiples doléances. Autour de François Hollande, il y avait le public bien sûr, tenu à bonne distance par un service d'ordre particulièrement vigilant et nombreux, mais il y avait aussi les acteurs de l'agriculture. Et quand on a devant soi le principal personnage de l'Etat, qu'on est investi d'une charge ou simplement pas trop timide, on en profite pour tenter de lui faire passer LE message qui tient à coeur.

Filouse
On l'aperçoit dès l'entrée dans le hall 1. Filouse est cette année la mascotte du salon. C'est une jeune et jolie vache de race rouge flamande. Elle est née et a grandi dans le Nord-Pas-de-Calais, dans l'élevage de Dominique Macke à Wemaers Cappel. La visite à Filouse, c'était l'une des stations obligatoires du chemin présidentiel. François Hollande a écouté Dominique Macke. L'éleveur, lui confié son incertitude concernant la transmission. Intéresser les jeunes générations à la carrière agricole lui tient particulièrement à coeur, lui qui a réussi à passionner ses trois enfants.
Dominique Macke

La filière végétale
François Hollande a passé une heure et demie à écouter les acteurs principaux de la filière végétale. A quelques semaines de la PAC 2015 et à l'abri du public comme de la presse, le président de la République a rencontré les principaux responsables des secteurs suivants : Betterave et sucre (AIBS/Cedus), Le Groupement National Interprofessionnel des Semences et Plants, l'Union des Industries de la Protection des Plants, Passion Céréales, Terres Oléopro, Interfel (légumes et fruits frais), le Forum des agriculteurs responsables respectueux de l'environnement, France Agrimer et les Brasseurs de France.
A la sortie de ce très long échange, nous avons rencontré Eric Lainé, le président de la Confédération  Générale des Planteurs de Betteraves.
Eric Lainé, CGB

Deux ans après, le vétérinaire
Mais n'est-il pas vain de tenter de s'expliquer auprès du président ou de son ministre ? Il y a deux ans, lors de l'inauguration du SIA 2013, l'un des treize vétérinaires qui travaillent sur le salon rencontrait François Hollande lors de sa première visite présidentielle. Déjà accompagné de Stéphane Le Foll, le président avait écouté ce que le médecin des animaux avait à lui confier. Bertrand Guin attirait alors leur attention sur un dossier très technique et qui ne trouvait pas d'issue. Deux ans après, le vétérinaire a-t-il le sentiment d'avoir été entendu ? Voici sa réponse.
Vétérinaire et F. Hollande - SIA 2015


Sur le même sujet

Les + Lus