Cet article date de plus de 6 ans

Le salon de l'agriculture sous haute surveillance

Le salon international de l'agriculture 2015 vient d'ouvrir ses portes sous haute surveillance. Cette année, la sécurité est renforcée suite aux risques d'attentats.  
Les agents de sécurité sont nombreux aux portes d'entrée du parc des expositions de la Porte de Versailles. La sécurité de la plus grande ferme du monde est, cette année, renforcée suite aux attentats de janvier dernier à Paris. On compte 20% d'agents de sécurité supplémentaires par rapport à l'édition précédente. Plus de 300 hommes, en uniforme ou en civil, surveillent chaque jour les entrées et les allées du salon de l'agriculture.
Réaction agent sécurité SIA 2015

Une visite présidentielle très surveillée

Aujourd'hui, pour la visite de François Hollande, les agents assurant la sécurité étaient semble-t-il sur les dents. Laurent Pinatel, le porte-parole de la Confédération paysanne, syndicat agricole minoritaire, a été violemment expulsé de la délégation. "Il a été victime d'une confusion, il n'y a aucun souci", a rassuré François Hollande.

De son côté, Laurent Pinatel, un peu secoué, estime qu'il a été traité ainsi parce qu'"on a parlé hier des fermes intensives. Visiblement, ce discours là dérange". Vendredi, la Confédération paysanne a publié une carte démontrant qu'il existait 24 projets de "fermes usines" et 5 structures effectives.

Des visiteurs qui jouent le jeu de la sécurité 

A chaque porte d'entrée du salon, une dizaine d'agents de sécurité fouille les effets personnels des visiteurs. Armés de détecteurs de métaux, ils vérifient qu'aucun objet dangereux ne soit introduit dans l'enceinte du salon de l'agriculture.
fouille des visiteurs du SIA 2015


La plupart des visiteurs se montre coopératif. Certains, comme Fabienne de Toulouse, trouve même le dispositif "un peu léger". 
Visiteuse toulousaine au SIA 2015




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture sécurité