Cet article date de plus de 6 ans

Marseille-PSG :un "Clasico" très attendu et pas très classique

On attend 65 000 spectateurs au Stade Vélodrome de Marseille dimanche 5 avril (21h) pour voir se défier les deux frères ennemis, qui cette année en plus sont leader (pour le PSG) et troisième (pour Marseille) de la Ligue 1. Une rencontre vraiment "au sommet". qui s'annonce comme un beau match.
© Franck Fife/AFP Photos
Ibrahimovic, Gignac, Payet, Thiago Silva, Marcelo Bielsa, Laurent Blanc ... tous sur un même terrain, dans une même rencontre. Tout est réuni pour que ce Marseille-PSG soit un "Clasico" digne de ce nom.

Laissant les grands mots aux commentateurs sportifs, souvent dans l'excès et l'emphase, l'entraîneur argentin de l'OM, Marcelo Bielsa, a choisi de parler d'une "fête du football", pour qualifier la rencontre. Et il faut reconnaître que cet OM-PSG version 2015 à de quoi faire vibrer.

Le moment de la confrontation, d'abord, ne peut pas mieux tomber. A seulement huit journées de la fin, le PSG a enfin pris les commandes, mais Lyon n'est qu'à un point et Marseille à deux seulement. Le résultat de dimanche aura donc une incidence directe sur l'identité du futur lauréat.
Si Paris l'emporte, il mettra probablement fin aux espoirs marseillais. Si l'OM s'impose, il repassera devant le PSG, confronté à un calendrier de matches surhumain lié aux différentes compétitions dans lesquelles concourt le club.
Et un match nul ? Il ferait les affaires du troisième larron: Lyon.

Paris est favori : il l'est toujours en Ligue1. Avec Ibrahimovic, qui reste sur huit buts en quatre matches (avec Paris et la Suède), avec sa défense 100% Brésil, avec un Pastore qui n'avait pas été aussi fort depuis sa première saison parisienne, le club de la capitale a pour lui le talent et l'expérience.

Mais quel calendrier ! Alors que Marseille n'a que la Ligue 1 en tête et dans les jambes, Paris a lui une série de grands rendez-vous à préparer, avec une demi-finale de Coupe de France mercredi 8 avril, contre Saint-Etienne, la finale de la Coupe de la Ligue samedi 11 avril, contre Bastia, et bien sûr la réception le mercredi suivant, 15 avril, du Barça de Messi en Ligue des Champions.

« Il y a trois matches avant Barcelone. On peut donner une importance plus élevée à Barcelone mais ça veut dire galvauder trois matches qui sont Marseille, une demi-finale de Coupe et une finale de Coupe de la Ligue. Je ne crois pas que ce soit le bon choix. Dimanche, je mettrai la meilleure équipe possible", a assuré l'entraîneur Laurent Blanc.

Beaucoup estiment que compte tenu de la saison de l'O.M, les joueurs marseillais devront être dans un très grand jour pour espérer l'emporter, même s'ils ont annoncé une rencontre "inoubliable" et que leur entraîneur Marcelo Bielsa a galvanisé leur moral.

Non, décidément, l'affiche est prometteuse.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psg ligue 1