Cet article date de plus de 5 ans

Claude Bartolone invité du 19/20 de France 3 Paris : "Je veux réconcilier les Franciliens avec leur région"

REPLAY - Claude Bartolone, Président de l'Assemblée nationale, député de la Seine-Saint-Denis et candidat socialistes aux prochaines élections régionales en Île-de-France, était l'invité du 19/20 de France 3 Paris Île-de-France, ce jeudi 28 mai à 19h. Regardez son interview en replay...
Claude Bartolone sur France 3 Paris IDF
Claude Bartolone sur France 3 Paris IDF © Capture France 3 Paris IDF
L'actuel Président de l'Assemblée nationale, député de la Seine-Saint-Denis et candidat aux prochaines élections régionales en Île-de-France, Claude Bartolone, a répondu aux questions de Marianne Théoleyre dans l'édition que vous avez pu suivre à partir de 19h sur notre antenne. 

>> Revoir l'interview de Claude Bartolone en intégralité : (bientôt disponible)
Bartolone sur France 3 Paris


Je veux expliquer à chaque Francilien qu'ils peuvent être des citoyens à part entière dans cette région.
Claude Bartolone, candidat PS aux élections régionales en Île-de-France.

 

"Problèmes de sécurité, de transports, d'accès aux travail... Je veux réconcilier les Franciliens avec leur région.", a déclaré Claude Bartolone, ce soir dans le 19/20 de France 3 Paris. Le président de l'Assemblée nationale, désigné ce jeudi soir candidat socialiste aux prochaines élections régionales, a répondu aux questions de Marianne Théoleyre, précisant qu' "il y aura des femmes têtes de liste dans ces élections" et qu'elles "seront moteur de cette campagne". 

L'ancien président du département de Seine-Saint-Denis s'est également exprimé sur un rapprochement avec les Verts... Au deuxième tour des Régionales, "nous serons le rassemblement [avec les Verts]" a ainsi déclaré le candidat socialiste. "Je vais montrer que l'on peut être président de l'Assemblée et candidat". a enfin tenu a préciser M. Bartolone.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
l'invité du jt à l'antenne vos rendez-vous politique élections régionales élections parti socialiste