• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

A Beaumont-sur-Oise, l'autopsie révèle que le jeune homme décédé souffrait d'une très grave infection

Le parquet de Pontoise annonce que l'autopsie de l'homme de 24 ans, dont le décès a déclenché des échauffourées dans le Val d'Oise, montre qu'il souffrait d'une infection très grave et qu'il n'a pas subi de violences.

Par Christian Meyze

L'autopsie de l'homme de 24 ans, dont le décès mardi 19 juillet a déclenché des échauffourées à Beaumont-sur-Oise, montre qu'il souffrait d'une infection très grave et n'a pas subi de violences, a annoncé  le parquet.

"Il avait une infection très grave, touchant plusieurs organes", a expliqué le procureur de la République de Pontoise Yves Jannier, ajoutant que le médecin légiste n'avait pas relevé de "traces de violence significatives". Des "égratignures" ont été constatées, "mais rien de significatif", a-t-il ajouté.

La cause de la mort d'Adama Traoré, 24 ans, "semble être médicale chez un sujet manifestement en hyperthermie au moment où il a été examiné par les services de secours". Selon le procureur l'autopsie montre que "manifestement cette personne n'aurait pas subi des violences, comme certains membres de sa famille ont pu le dire". Des examens complémentaires, notamment bactériologiques et toxicologiques, seront ordonnés pour avoir un "panel d'examens absolument complet".

Deux enquêtes ont été ouvertes dès la nuit de mardi à mercredi. Ce jeudi, le Défenseur des droits Jacques Toubon a, lui aussi, annoncé qu'il allait enquêter sur les circonstances du décès.

2ème nuit de violences à Beaumont-sur-Oise

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un agriculteur propose des tours... de moissonneuse-batteuse

Les + Lus