• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Les bons gestes pour mieux respirer à la maison

L’air dans nos maisons serait 5 à 10 fois plus toxique que celui que nous respirons à l’extérieur ! Heureusement, en adoptant des gestes tout simples, on peut améliorer la qualité de l’air chez soi !

Par Julie Jacquard



Le premier réflexe à avoir c’est de bien aérer son logement. Et en particulier la chambre. On ouvre les fenêtres dès le réveil, pour 10 minutes, et on fait ça tous les matins.

Quand on cuisine, on pense aussi à bien ventiler la pièce. Le mieux c’est d’opter pour une  hotte performante, mais il est important d’ouvrir également les fenêtres, surtout quand il y a beaucoup de fumée ou de vapeur dans la cuisine.

On pense aussi à bien aérer quand on réalise des travaux !

Pour mieux respirer chez soi, il faut aussi faire la chasse à la poussière!

Il est important de faire le ménage régulièrement et de bien choisir ses produits d’entretien. Certains émettent des Composés Organiques Volatils, les fameux COV, comme le benzène et le formaldéhyde, qui sont toxiques…

 Alors au moment de faire ses courses, on privilégie les produits écolabelisés. Le mieux est de choisir un produit multi-usages, cela évite les interactions entre plusieurs substances.

Et encore mieux, on opte pour des produits naturels, plus écologiques et économiques !
Avec une bouteille de vinaigre blanc et un savoir noir, vous voilà paré pour astiquer la maison sans vous empoisonner !

Surveiller l’apparition de moisissures

Les moisissures peuvent nuire à la qualité de l’air. Habiter dans une maison trop humide provoque de l’asthme, des rhumatismes, ou encore des allergies.

On pense donc à bien entretenir ses appareils de ventilation, comme les VMC, on change les filtres si besoin et on nettoie les grilles d’aération, principalement dans la salle de bain ou la cuisine. Et bien sûr, on traque les infiltrations d’eau !

Enfin, on fait attention aux matériaux que l’on utilise pour construire, rénover ou décorer sa maison. Il faut privilégier des matériaux sains, sans Composés Organiques Volatiles. Le mieux c’est de se fier au logo Ecolabel ou NF Environnement.

Pour le mobilier et les objets déco, on privilégie ceux qui portent l’étiquette A+.

Et puis un dernier conseil : on ne fume pas à l’intérieur de chez soi et on proscrit les bougies parfumées et l’encens, c’est très tendance mais aussi très toxique !
 

Sur le même sujet

A Nemours, les gilets jaunes entendent maintenir la pression pour continuer à se faire entendre

Les + Lus