Cet article date de plus de 5 ans

Devenez chasseurs de météorites

L'opération Fripon, d'envergure nationale, a pour but de rechercher les météorites tombées sur le sol français. Pour cela, des bénévoles chasseurs de météorites seront mis à contribution. 
© Florie Castaingts
Il tombe près de dix météorites par an en France. Pourtant, on en trouve seulement une tous les dix ans. La plus grande partie des météorites ne sont jamais retrouvées. L'opération Fripon menée par l'Observatoire de Paris, le Muséum national d'Histoire naturelle et le CNRS, en partenariat avec des universités françaises, a pour but de mettre la main sur le maximum de météorites. L'opération a débuté le 31 mai.

La dernière découverte de météorite en Ile-de-France avait eu lieu en mars 2015 à Draveil dans l'Essonne, sur le toit de Mme Comette (cela ne s'invente pas).

Un reportage de Norbert Cohen et Florie Castaingts
durée de la vidéo: 02 min 09
Les chasseurs de météorites ©France 3 Ile-de-France

Une centaine de caméras, dotées d'un objectif de 360°, installées sur le sol français permet d'estimer l'impact de la météorite sur un territoire donné. En suivant la trajectoire de la météorite, on peut également remonter à sa source. Ainsi avec ces caméras, les spécialistes pourront déterminer l'origine des météorites avec précision. 

Une fois tombés, la météorite et ses débris peuvent recouvrir une surface de 20km². Alors, avec la participation de bénévoles chercheurs de météorites, des battues seront organisées par le réseau Vigie-Ciel. Ce programme de "science participative" devrait débuter dès 2017.

Les caméras, quant à elles, sont déjà installées. Elles ont déjà commencer leur travail, qui consiste à scruter le ciel au quotidien, de jour comme de nuit. 

L'analyse des météorites est très précieuse. Ces roches permettent de remonter à l'origine du système solaire, à sa composition ainsi qu'à l'évolution des planètes, notamment la Terre
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
astronomie sciences espace sorties et loisirs