Communiquer avec les bébés avant qu'ils ne parlent grâce à la langue des signes

De plus en plus de crèches en Ile-de-France pratiquent la communication gestuelle, une langue des signes adaptées aux bébés. / © France 3 Paris
De plus en plus de crèches en Ile-de-France pratiquent la communication gestuelle, une langue des signes adaptées aux bébés. / © France 3 Paris

Echanger avec son bébé avant qu'il ne sache parler, c'est possible grâce la langue des signes. Une crèche de Saclay propose cette méthode née aux Etats-Unis dans les années 1980.

Par Morgane Prevost

Dans la crèche Vanille de Saclay, chaque journée commence par une comptine chantée et signée. Pourtant, les enfants ne sont ni sourds ni malentendants, mais ils apprennent à faire parler leur mains. C’est ce qu’on appelle la communication gestuelle, une langue des signes adaptée aux bébés. Tout au long de la journée, les puéricultrices associent les signes à leur parole. "On signe vraiment le mot fort que l’enfant peut retenir : changer, de l'eau, encore…", explique Elodie Guillon, auxiliaire de puériculture.

Dès 6 ou 9 mois

Un bébé est capable de signer avant même d’acquérir la parole, parfois dès 6 ou 9 mois. Célian, 18 mois, ne sait pas encore parler mais il connait déjà plus d’une dizaine de signes. "L'année dernière, il commençait à faire le signe dormir et en septembre à la rentrée il s'est mis à beaucoup signer", raconte sa maman. "Alors je m'y suis mise aussi, j'ai regardé des vidéos sur Youtube et maintenant on signe à la maison, le papa s'y est mis aussi comme la grande sœur". 

La maman de Noelyne, 14 mois, signe aussi avec sa fille à la maison. "Ils comprennent beaucoup de choses, du coup, ça leur permet de rentrer en communication avec les parents. Pour nous, c'est aussi très intéressant avant qu'ils ne commencent à parler, de pouvoir les comprendre et de se faire comprendre."

Moins de pleurs liés à la frustration

Dans cette crèche, la communication gestuelle est pratiquée depuis 2015. Les professionnels voient la différence. "Les pleurs liés à la frustration, à la colère, à la tristesse ont diminué parce que chaque enfant peut se saisir de la communication gestuelle pour exprimer rapidement un besoin, être entendu et compris des adultes", affirme Marion Delugeau, la directrice de la crèche. 

Des mots aux bouts des doigts qui leur permettraient d’avoir des mots au bout des lèvres plus tôt selon plusieurs études. La langue des signes permettrait aux bébés d’avoir un vocabulaire plus riche et augmenterait même leur quotient intellectuel.

Sur le même sujet

Les + Lus