Le bébé né en Gare d'Evry-Courcouronnes n'a pas survécu

La naissance avait eu lieu mercredi 10 septemebre 2014 sur une passerelle enjambant les voies du RER D en gare d'Evry-Courcouronnes (Essonne). Malheureusement, l'enfant est décédé quelques heures plus tard, après son transport à l'hôpital. 

Une femme a donné naissance à un petit garçon mercredi à la gare d'Evry-Courcouronnes (Essonne), sur une passerelle intérieure qui enjambe les voies du RER D, mais le bébé est décédé quelques heures après, selon l'AFP citant la SNCF. 

L'entreprise a été informée "avec une immense tristesse" vers 21H00 "que le bébé n'avait pas survécu", a annoncé la SNCF dans un communiqué, sans préciser les causes du décès.

L'enfant avait vu le jour à 12H54, avait auparavant fait savoir la SNCF. Lorsqu'elle traversait la passerelle, "la maman était seule et a été rejointe par un agent en gare, puis par deux agents d'une équipe mobile" qui "ont sécurisé l'espace pour lui laisser un peu d'intimité", a déclaré à l'AFP le service communication de l'entreprise. "Elle avait des contractions et quand elle a senti que ça commençait à pousser, je lui ai dit de s'asseoir", a raconté l'agent en gare, Virginie Godel. Après l'arrivée des pompiers, le bébé est sorti "en quarante secondes". "Elle n'avait pas l'air stressée et gérait la douleur. [...] C'était son cinquième enfant", a t-elle rapporté.

La maman a été transportée à l'hôpital immédiatement après l'accouchement et son enfant une vingtaine de minutes plus tard. "On a suspecté qu'il y avait des complications", avait déclaré Virginie Godel après la naissance. Les pompiers avaient aussi expliqué que la mère et l'enfant n'étaient pas partis "en très bon point".

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité