A Saclay, la difficile construction du pôle d'excellence scientifique

L'objectif, fixé par les pouvoirs publics, est de constituer, à Saclay, un pôle d'excellence scientifique capable de rivaliser au plan mondial avec les meilleurs, en regroupant deux grandes écoles. Mais la traduction concrète s'avère difficile à mettre en place

© IP3Press/MaxPPP
"L'Union est un combat ..." dit le bon sens populaire ! A Saclay en tout cas, l'union n'est pas gagnée d'avance.

Le projet de ce que l'on a appelé "le pôle d'excellence" de Saclay, est voulu et porté par les présidents de la République depuis Jacques Chirac. Il consiste à créer, sur le plateau de Saclay, dans l'Essonne, à quelques kilomètres au sud de Paris, en s'appuyant sur des structures scientifiques déja existantes depuis longtemps comme le CEA (Commissariat à l'Energie Atomique) ou l'INRIA (Institut de Recherche sur l'Intellegence Artificielle) en lui ajoutant les principales grandes écoles scientifiques françaises, un centre universitaire de recherche scientifique de niveau mondial, capable de rivaliser avec les meilleurs mondiaux.

Sur le papier donc, les choses semblent simples. Il suffit de rassembler les grandes filières universitaires et de les faire travailler ensemble et  pour un projet commun. Vient ensuite, la réalité.
Frédérique Hovasse et Floriane Olivier nous expliquent
durée de la vidéo: 02 min 07
Saclay, pôle d'excellence ©France 3 Paris

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation sciences recherche université
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter