Grève du RER A : des bus pour convoyer des milliers de visiteurs de Disneyland

Une noria de bus a dû être mise en place dans la nuit de mercredi à jeudi, jusqu'à 03H00 du matin, pour convoyer quelque 4.500 personnes, dont beaucoup de visiteurs de Disneyland Paris, coincées à Marne-la-Vallée par une grève du RER A

© AFP / JACQUES DEMARTHON
Tout à commencé mercredi matin par des insultes et des crachats sur un conducteur de cette ligne, la plus fréquentée d'Europe, en gare de Vincennes. En protestation, une grève a été déclenchée mercredi soir, paralysant le trafic.

La RATP a mis en place "une trentaine de bus" de substitution, faisant notamment l'aller-retour entre Marne-la-Vallée, où se situe le parc d'Eurodisney, première destination touristique d'Europe, et Paris.

L'agresseur du machiniste de la RATP a finalement été interpellé jeudi matin, en gare de Marne-la-Vallée-Chessy. Des agents de sécurité de la RATP avaient identifié ce jeune homme de 28 ans, semblant se livrer au vol à la tire, et appelé la police. Il a été placé en garde à vue.

Outre les visiteurs de Disneyland Paris, quelque 600 voyageurs Ouigo, les trains à bas-coût de la SNCF qui s'arrêtent à Marne-la-Vallée plutôt que dans le centre de la capitale, ont pu emprunter à titre exceptionnel un TGV pour Paris, a précisé l'entreprise ferroviaire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports