Le groupe Aéroports de Paris versera lui aussi une prime à 40% de ses salariés

Après la RATP, la SNCF, et de nombreux autres acteurs économiques, le groupe ADP a annoncé qu'il verserait lui aussi une prime à une partie de ses salariés, suite à la demande d'Emmanuel Macron le 10 décembre dernier. 
Le siège du groupe ADP, à Tremblay-en-France, implanté à côté de l'aéroport de Roissy.
Le siège du groupe ADP, à Tremblay-en-France, implanté à côté de l'aéroport de Roissy. © ERIC PIERMONT / AFP
Dans un communiqué du 19 décembre, le groupe ADP  et ses filiales ADP International, ADP Ingénierie et Hub One annonce "le versement d'une prime exceptionnelle" à l'ensemble de ses salariés français "dont la rémunération annuelle brute est inférieure à 50 000 €."
 

De 250 à 1 000 euros


Concrètement, cette prime, versée sur le salaire de décembre 2018, s'élèvera de 250 euros à 1000 euros, selon la rémunération brute annuelle des salariés. 

D'après le groupe ADP, "un peu plus de 40% des salariés" recevront une prime : 
 
  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
finances économie aéroports de paris transports transports aériens