Pour guider les visiteurs, 650 jeunes « volontaires du tourisme » déployés cet été en Île-de-France

L’opération des « volontaires du tourisme » est renouvelée une quatrième année consécutive en Île-de-France (illustration). / © IP3 PRESS/MAXPPP
L’opération des « volontaires du tourisme » est renouvelée une quatrième année consécutive en Île-de-France (illustration). / © IP3 PRESS/MAXPPP

Valérie Pécresse a annoncé le déploiement, cet été, de 650 « volontaires du tourisme » en région parisienne pour orienter les visiteurs. Les jeunes, rémunérés comme stagiaires, porteront des gilets mauves.

Par PDB/AFP

Cet été en Île-de-France, 650 ambassadeurs vont être déployés dans la région avec l’idée d’améliorer l'accueil des visiteurs. S’ils sont officiellement des « volontaires du tourisme », les jeunes seront payés en tant que stagiaires.

Accueil, information, orientation des touristes… Ils seront présents sur 75 sites – gares, aéroports, musées, monuments, hôtels ou encore grands magasins – répartis dans la capitale et en région parisienne. Le dispositif, en place depuis trois ans, a reposé jusqu'ici sur 1 500 « volontaires », identifiables par leurs gilets mauves.

50 millions de touristes en 2018

La présidente de la région Valérie Pécresse, qui s’exprimait lundi devant un peu moins d’une centaine de « volontaires », a par ailleurs évoqué des « retours positifs » cette année quant aux chiffres du tourisme : « Nous avons plutôt des retours positifs. La saison reprend après un moment de passage à vide dû à l'effet gilets jaunes. Mais on a plutôt limité les dégâts, après tout en 2018 on avait eu les grèves SNCF et les crues, et on a battu un record. »

L’année dernière, l’Île-de-France avait connu un record de fréquentation : la région avait enregistré 35 millions d'arrivées hôtelières, en cumulant touristes français et étrangers, soit une hausse de 3,6 % en un an. L’ensemble correspond à 50 millions de visiteurs, d’après le Comité régional du tourisme (CRT).

Italiens, Japonais, Espagnols… L’afflux de visiteurs internationaux a notamment largement augmenté, de 8,7 %. De quoi booster l’ambition de Pécresse : « Notre objectif est de battre chaque année notre record de fréquentation. Je pense que chaque année, on peut augmenter d'un ou deux millions de touristes ».
 

Sur le même sujet

Les + Lus