Décapitation de Clamart : information judiciaire visant le braqueur de Bordeaux

La ville de Clamart est située dans les Hauts-de-Seine. / © France 3
La ville de Clamart est située dans les Hauts-de-Seine. / © France 3

Une information judiciaire a été ouverte mardi 27 décembre contre le jeune homme, interpellé à la suite du braquage d'un fast-food de Bordeaux, pour la décapitation le 22 décembre à Clamart (92) d'un homme à son domicile.

Par Christian Meyze

Une information judiciaire spécifique a été ouverte mardi 27 décembre contre le jeune homme, interpellé à la suite du braquage d'un fast-food de Bordeaux, pour la décapitation le 22 décembre à Clamart (92) d'un homme à son domicile. L'affaire de Bordeaux, le braquage à main armée (un sabre et une arme à feu) le 25 décembre, fait l'objet d'une autre procédure d'information judiciaire, distincte de celle de la décapitation de Clamart.

Le suspect, un jeune homme de 19 ans, domicilié en région parisienne, est toujours hospitalisé à Bordeaux. Il a été blessé par la police lors de sa fuite et de son interpellation dimanche. Le pronostic vital n'est plus engagé mais son état reste grave, et il ne devrait pas pouvoir être entendu par les enquêteurs avant quelques jours.

D'origine russe, le jeune homme, souffrant de problèmes psychiatriques, était placé depuis quelques années sous curatelle auprès d'un couple de Clamart, dans les Hauts-de-Seine. Il était recherché depuis la découverte du corps décapité de son curateur à son domicile. Le jour de Noël, après le braquage, les enquêteurs bordelais ont rapidement fait le lien entre les deux affaires car le jeune homme s'était enfui de Clamart à bord de la voiture utilisée à Bordeaux lors du braquage.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus