Levallois-Perret : les Balkany jugés en appel sur le volet blanchiment

Le feuilleton judiciaire des époux Balkany se poursuit. Condamnés une première fois pour blanchiment aggravé et fraude fiscale, Patrick et Isabelle Balkany seront à nouveau jugés en appel à Paris. En raison de la grève des avocats, l'audience a été supsendue et devrait reprendre mardi.
Isabelle Balkany, lors du procès en appel concernant le volet fraude fiscale. Elle comparaissait sans son mari incarcéré et hospitalisé. Paris le 11 décembre 2019.
Isabelle Balkany, lors du procès en appel concernant le volet fraude fiscale. Elle comparaissait sans son mari incarcéré et hospitalisé. Paris le 11 décembre 2019. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Cette fois c'est le blanchiment de fraude fiscale et la prise illégale d'intérêt qui seront à nouveau examinés par la justice devant la Cour d'Appel de Paris. Le procès va se tenir jusqu'au 19 février. Un énième volet de l'affaire Balkany.

Riad à Marrakech et sociétés offshore

Au coeur des débats 13 millions d'euros que Isabelle et Patrick Balkany auraient caché au fisc pendant 7 ans entre 2007 et 2014. Il y a également ces deux somptueuses et désormais célèbres villas: la villa Pamplemousse aux Antilles et Dar Guycy à Marrakech. Le couple persiste à nier détenir ce riad. Et ce, en dépit des peignoirs brodés aux initiales "PB", des livres dédicacés, des meubles payés par Isabelle Balkany. Il y a également de nombreuses sociétés off-shore.

Pourtant en première instance, le tribunal a relevé la complexité des opérations entourant l'acquisition du riad. Il a été acheté en janvier 2010 par une SCI marocaine, elle-même détenue par une société-écran panaméenne aux titres au porteur. La justice a remonté la piste de l'argent. Elle révèle que 5 millions de dollars, versés par un magnat belge du cuivre installé au Congo-Kinshasa sur le compte d'une société offshore, avaient en partie servi à payer le riad, au profit des Balkany.

Les juges ont sanctionné tous les auteurs de blanchiment, condamnant à de la prison avec sursis l'avocat Arnaud Claude et Jean-Pierre Aubry, des fidèles du maire de Levallois, ainsi qu'Alexandre Balkany, le fils du couple. Aucun n'a fait appel. Leurs condamnations sont donc définitives. Patrick et Isabelle Balkany sont donc les seuls à avoir fait appel.
 

Patrick Balkany très affaibli

Patrick Balkany sera-t-il présent au procès? L'ancien maire de Levallois, qui purge une peine de 5 ans de prison pour fraude, est rentré à la prison de la Santé après avoir été hospitalisé. Il n'avait pas assisté à son premier procès en appel. Ses trois demandes de remise en liberté ont toutes été refusées. 
Isabelle Balkany a déclaré que son mari n'assisterait pas à ce procès. Selon elle, Patrick Balkany est encore "trop faible" pour se déplacer.
 

La mobilisation des avocats perturbe l'audience

L'audience qui devait se tenir ce lundi a été suspendue et reportée à la demande des avocats. Selon notre journaliste présente à la Cour d'Appel de Paris, les avocats ont souhaité rejoindre le rassemblement prévu ce lundi après-midi à Paris.  L'audience doit reprendre demain à 13h30.  




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société