L'irrésistible ascension (et chute) du couple Balkany

Publié le
Écrit par Marc Degli Esposti

Le documentaire de Jean-Charles Deniau "Balkany, les années fric de la République" revient en détail sur le système Balkany mis en place à Levallois depuis la victoire du couple aux élections municipales de 1983. A voir ce mercredi sur France 3 Paris/Ile-de-France

Tout commence le 6 mars 1983. Ce soir-là, les époux Balkany viennent de remporter une victoire éclatante au premier tour des élections municipales de Levallois en battant le Parti communiste, en place depuis 15 ans dans cette commune de la banlieue rouge de Paris.

Ces deux « gosses de riches » aux dents longues ne tardent pas à asseoir leur pouvoir, et pendant plus de trente ans ils vont servir leur commune avec succès, mais aussi se servir en mettant en coupe réglée la ville et le département des Hauts de seine. Ils vont entasser sur des comptes off-shore des pots de vin et dessous de table prélevés sur des marchés publics et privés, le tout à travers un montage sophistiqué de prête-noms et de sociétés écrans…

Il faudra attendre 2012, la défaite de Nicolas Sarkozy et la fin des protections dont il bénéficiait pour que le couple soit peu à peu rattrapé par la justice: le 27 mai 2020, Patrick Balkany est condamné à cinq de prison ferme, Isabelle à quatre ans, pour blanchiment aggravé de fraude fiscale mais sans incarcération immédiate.

Le symbole des années-fric

Le parcours des Balkany à Levallois symbolise les années fric des années Mitterrand, Chirac, Sarkozy… Années durant lesquelles les partis politiques récoltaient de l’argent par des moyens plus ou moins légaux. Promulguées en 1988 et 1990, les premières lois sur le financement des partis politiques étaient assez floues pour que certains élus les contournent… Certains, de droite comme de gauche, ont cédé à la tentation de détourner un pourcentage lors de la passation des marchés publics – de 5 à 15% selon les appétits - à leur propre profit.

Le documentaire de Jean-Charles Deniau montre et explique de manière très claire comment fonctionnaient les marchés publics avant la loi Rocard, et comment était distribué l'argent de ces marchés. Il réunit des témoignages inédits, comme celui du financier suisse qui a monté l’écheveau de sociétés offshore permettant aux Balkany de brouiller les pistes. Il revient également sur la personnalité de Patrick Balkany : noceur, macho, arrogant, cabotin, et comme indifférent à sa propre chute…

"Balkany, les années fric de la République" mercredi 9 février sur France 3 Paris/Ile-de-France, vers minuit