Cet article date de plus de 7 ans

Sarkozy visé par un contrôle sur sa gestion des Hauts-de-Seine

La chambre régionale des comptes d'Ile-de-France (CRC) effectue actuellement un contrôle sur des investissements réalisés dans les Hauts-de-Seine entre 2004 et 2007, période durant laquelle Nicolas Sarkozy présidait le conseil général du département.
© DAVID BUIMOVITCH / AFP
La chambre régionale des comptes d'Ile-de-France (CRC) effectue actuellement un contrôle sur des investissements réalisés dans les Hauts-de-Seine entre 2004 et 2007, période durant laquelle Nicolas Sarkozy présidait le conseil général du département, a-t-on appris de sources concordantes.

"Des fonctionnaires de la chambre régionale des comptes s'étaient déjà déplacés l'année dernière. Ils sont revenus avant l'été et un nouveau contrôle est actuellement en cours", a déclaré à l'AFP une porte-parole du conseil général, confirmant une information de France Info. Du côté de la chambre régionale des comptes, on indique qu'"un contrôle est effectivement en cours pour la période à partir de 2010". "Toutefois nos rapporteurs ont toute lattitude pour demander des documents antérieurs pour les besoins de leur mission", précise-t-on.

Le dossier qui intéresse notamment les fonctionnaires de la CRC porte sur la fibre optique très haut débit. Cet important marché, voté en 2005, avait été remporté par Numericable. Une subvention de 59 millions d'euros avait été accordée à l'opérateur par le conseil général.
Certains élus avaient contesté l'utilisation de fonds publics dans ce projet. Mais ce marché a depuis été validé par le tribunal administratif de Versailles en 2010, puis par la Cour de justice de l'Union européenne en septembre 2013.

Sollicité, l'entourage de Nicolas Sarkozy n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter ces informations.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique politique nicolas sarkozy