VIDEO. Surdosage de médicaments dans un laboratoire pharmaceutique à Anthony

Le laboratoire pharmaceutique Stallergènes a été obligé de suspendre sa production de médicaments pour cause de surdosage. Plus de 70 000 patients ont dû rendre leurs traitements.

Après une inspection, le laboratoire pharmaceutique Stallergènes, basé à Anthony dans les Hauts-de-Seine, a dû arrêter son activité provisoirement. Le laboratoire, qui détient 70% du marché des préparations sur-mesure pour traiter les allergies, a connu des problèmes informatiques qui ont conduit à des surdosages.

Ces traitements de désensibilisation pour les personnes allergique au pollen, aux acariens ou encore aux animaux ne pourront plus, pour l’instant, être délivrés. Et plus de 70 000 patients ont dû retourner leurs traitements.

C’est l’Agence nationale de sécurité et de médicaments (ANSM) qui a donné l’alerte. Selon elle, ces erreurs n’ont pas eu de conséquences graves pour la santé des patients mais l’ANSM a tout de même mis en place un numéro vert pour renseigner tous les patients concernés par ce traitement : 0800 130 000.

► VOIR le reportage de Carla Carrasqueira, Nedim Loncarevic et Mélissa Genevois

La laboratoire Stallergènes, basé à Anthony, a dû interrompre sa production de doses sur-mesure pour les personnes souffrant d'allergies. En cause? Un surdosage dû à des problèmes informatiques.