Les jouets se recyclent : le père Noël adepte de l'économie circulaire

© F3
© F3

Consommer autrement, c’est possible ! L'association Rejoué propose de donner une seconde vie aux poupées, Lego et autres jouets d'enfants. En 2016, 22 tonnes de jouets ont été sauvés des poubelles.

Par France 3 Ile de France / Emmanuèle Bailly

Et si, au lieu de jeter, on réparait, on recyclait et réutilisait ? L'économie circulaire propose de repenser nos modes de consommation afin d'optimiser l'utilisation des ressources naturelles et ainsi limiter le volume de déchets.

Rejoué a réfléchi sur cette idée du recyclage. Aujourd'hui cette association qui a vu le jour en 2012, collecte plus de 33 tonnes de vieux jouets par an, en répare les deux tiers qu'elle vend à petits prix.


Dans le sous-sol du local de Vitry, un ancien centre de tri postal, les cartons s'empilent presque jusqu’au plafond. C’est dans cet endroit que l’on procède au un premier tri des jouets selon leur état et leur destination, jeux de société, de construction ou tricycles.

Deuxième étape, les jouets conservés remontent au premier étage où une dizaine de personnes s’occupe de les nettoyer. On utilise des produits basiques : de l’eau avec du bicarbonate de soude ou du vinaigre blanc. Les jouets sont à destination des enfants et l’utilisation de produits toxiques est inadaptés explique Rada, chargée du nettoyage d’une poupée.

© F3
© F3



Pour que le jouet soit vendu, il est impératif qu’il soit en bon état


Du déballage au tri, du nettoyage au réassemblage des pièces détachées, puis au réemballage, le jouet se transforme jusqu’à retrouver une nouvelle jeunesse. Tout beau, tout propre, le jouet pourra rejoindre les rayonnages des deux boutiques de l'association. Ils sont ensuite revendus, au maximum à 50 % du prix du neuf, en moyenne à 5 € le jouet.


D’après le responsable de production, Arnold Boukriss, le nombre de dons est supérieur pendant la période de noël, où les particuliers donnent encore plus que d'habitude. "Environ un 1/3 de la collecte se réalise sur les trois derniers mois de l'année", explique-t-il.

© F3
© F3

Redonner une seconde vie aux jouets et permettre le retour à l’emploi de personnes en difficulté


Le recyclage des jouets est une manière pour l'association de lutter contre la surconsommation, surtout en cette période de Noël.  Mais les responsables de Rejoué ont d'autres ambitions, comme celle de lutter contre l'exclusion sociale. En cette période de fêtes, les 20 salariés de l’association Rejoué ne chôment pas. Cette association permet de retrouver le chemin du travail via la valorisation de jouets usagés. Depuis 2012, 88 personnes ont participé à ces parcours et plus de la moitié ont retrouvé un emploi.

Sur le même sujet

Uber attaqué en justice par 10 chauffeurs

Les + Lus