• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le Front national va lancer le collectif “Banlieues Patriotes”

Locaux du Front National / © CLEMENT MAHOUDEAU / MaxPPP
Locaux du Front National / © CLEMENT MAHOUDEAU / MaxPPP

Jeudi 1 er octobre, le Front national a annoncé la lancement du  collectif  "Banlieues Patriotes". Il sera piloté par Jordan Bardella, secrétaire départemental du FN de Seine-Saint-Denis. Un département qui sera le fer de lance de ce projet. 

Par twitter@daicaudouit

Le Front national à la conquête de l'électorat de banlieue. 

"Il existe une fronde des oubliés des quartiers sensibles. On veut clairement réinvestir ces zones", proclame Jordan Bardella, secrétaire départemental du FN de Seine-Saint-Denis. Florian Philippot, vice-président du FN,vient de lui confier la mission de lancer le collectif "Banlieues Patriotes". 

A l'image du collectif Marianne pour les étudiants ou du Clic (à destination des milieux culturels)  , il s'agit d'étendre l'influence du FN au-delà de sa structure partisane. "L'idée de ce collectif est que le FN puisse avoir une présence physique et un programme politique pour ces banlieues", explique le candidat sur le canton de Tremblay-en-France(93) aux dernières départementales. Il estime "que ces zones sensibles ne sont qu'un jouet médiatique pour le PS et les Républicains".

"Nous voulons lutter contre le mythe que FN et banlieues seraient incompatibles", ajoute ce jeune homme, âgé de 20 ans

Il s'agit de porter un autre discours sur la politique de la Ville, jugée inefficace et coûteuse. Pour Jordan Bardella, il faut en finir avec le saupoudrage. "La source des problèmes dans les quartiers sensibles n'est pas économique mais culturelle. C'est un problème d'assimilation", juge-t-il, pointant "les ravages du communautarisme" et citant les travaux de Gilles Kepel sur l'Islam en banlieue.

Ce collectif vise-t-il alors uniquement un électorat de "petits blancs" ?  Une expression que Jordan Barella récuse et qu'il n'emploie pas. "Non, le collectif a vocation à s'adresser à tous les Français qui se ressentent comme tels", répond-il. Et de citer "nos compatriotes musulmans qui ne se reconnaissent pas dans le discours et les pratiques de l'islam radical". 

Le collectif "Banlieues Patriotes" devra être mis en place après les élections régionales avec en vue l'élection présidentielle de 2017. "La Seine-Saint-Denis sera le fer du lance du projet", promet Jordan Bardella, qui conduira la liste FN dans le 93, en décembre prochain. 

Un tract à destination des zones urbaines sensibles a spécialement été imprimé pour la campagne des régionales en Ile-de-France. Avec comme objectif d'arriver en tête au premier tour, comme ce fut le cas aux élections européennes de 2014. Afin de prouver qu'en Ile-de-France, le Front national n'existe pas que dans les départements de seconde couronne.





Sur le même sujet

incendie Montfermeil

Les + Lus