La liste des 159 communes d'Ile-de-France placées en état de catastrophe naturelle

© Jacques Demarthon/AFP Photos
© Jacques Demarthon/AFP Photos

Le Journal Officiel a publié ce jeudi 15 février 2018, l'arrêté de reconnaissance d'un état de catastrophe naturelle signé par le ministre de l'intérieur pour 275 communes concernées par les inondations de janvier et février derniers. 159 d'entre elles sont des communes d'Ile-de-France

Par Christian Meyze

Le gouvernement a annoncé hier, mercredi 14 février, en Conseil des ministres, que 275 communes sont dès à présent reconnues en état de catastrophe naturelle à la suite des crues ayant affecté fin janvier et début février ( période du 15 janvier au 5 février 2018) plusieurs régions notamment en Ile-de-France, nord et est de la France.

Les dossiers de 156 autres communes ont été ajournés dans l'attente d'expertises complémentaires.

Parmi ces 275 communes déjà placées en état de catastrophe naturelle, 159 sont des communes d'Ile-de-France qui ont subi la crue de la Seine mais aussi celle de la Marne. En voici la liste par département, publiée ce jeudi 15 février 2018 par le Journal Officiel


En Seine-et-Marne : 70 communes concernées 


Annet-sur-Marne, Barbey, Bois-le-Roi, Boissettes, Boissise-le-Roi, Chalifert, Champagne-sur-Seine, Champs-sur-Marne, Changis-sur-Marne, Charmentray, Chartrettes, Chelles, Chessy, Condé-Sainte-Libiaire, Dammarie-les-Lys, Dampmart, Esbly, La Ferté-sous-Jouarre, Fontaine-le-Port, Fublaines, Germigny-l'Évêque, Grande-Paroisse, Gravon , Grisy-sur-Seine , Guérard, Héricy, Isles-les-Meldeuses, Isles-lès-Villenoy, Jaignes, Jaulnes, Jouarre, Lagny-sur-Marne, Mareuil-lès-Meaux, Meaux, Le Mée-sur-Seine , Melun, Melz-sur-Seine, Méry-sur-Marne, Misy-sur-Yonne, Montereau-Fault-Yonne, Montévrain, Moret-Loing-et-Orvanne, Mouy-sur-Seine, Nanteuil-lès-Meaux, Nanteuil-sur-Marne, Noyen-sur-Seine, Pomponne, Précy-sur-Marne, Reuil-en-Brie, Rochette, Saâcy-sur-Marne, Saint-Cyr-sur-Morin, Saint-Fargeau-Ponthierry, Saint-Jean-les-Deux-Jumeaux, Saint-Mammès, Samois-sur-Seine, Samoreau, Sept-Sorts, Solers, Thomery, Thorigny-sur-Marne, La Tombe, Trilbardou, Varennes-sur-Seine, Vaux-le-Pénil, Vernou-la-Celle-sur-Seine, Vignely, Villenauxe-la-Petite, Villiers-sur-Seine, Vulaines-sur-Seine.


Dans les Yvelines : 26 communes concernées


Andrésy, Bonnières-sur-Seine, Bougival, Carrières-sous-Poissy, Carrières-sur-Seine, Conflans-Sainte-Honorine, Follainville-Dennemont, Freneuse, Guernes, Hardricourt, Jeufosse, Limay, Louveciennes, Maisons-Laffitte, Maurecourt, Médan, Le Mesnil-le-Roi, Mézy-sur-Seine, Montesson, Les Mureaux, Poissy, Le Port-Marly, Sartrouville, Triel-sur-Seine, Vaux-sur-Seine, Villennes-sur-Seine.


En Essonne : 15 communes concernées


Athis-Mons, Boussy-Saint-Antoine, Brunoy, Corbeil-Essonnes, Le Coudray-Montceaux, Crosne, Draveil, Épinay-sous-Sénart, Étiolles, Juvisy-sur-Orge, Morsang-sur-Seine, Quincy-sous-Sénart, Saintry-sur-Seine, Vigneux-sur-Seine, Viry-Châtillon.


Hauts-de-Seine : 13 communes concernées


Boulogne-Billancourt, Clichy, Courbevoie, Gennevilliers, Issy-les-Moulineaux, Levallois-Perret, Nanterre, Neuilly-sur-Seine, Puteaux, Rueil Malmaison, Saint-Cloud, Sèvres, Villeneuve-la-Garenne.


Seine-Saint-Denis : 6 communes concernées


Épinay-sur-Seine, Gournay-sur-Marne, L'Île-Saint-Denis, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand.


Val-de-Marne : 19 communes concernées


Ablon-sur-Seine, Alfortville, Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Charenton-le-Pont, Chennevières-sur-Marne, Choisy-le-Roi, Créteil, Ivry-sur-Seine, Joinville-le-Pont, Maisons-Alfort, Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne, Saint-Maur-des-Fossés, Saint-Maurice, Sucy-en-Brie, Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-Saint-Georges, Vitry-sur-Seine.


Val-d'Oise : 9 communes concernées


Argenteuil, Bezons, Cergy, La Frette-sur-Seine, Haute-Isle, Herblay, Jouy-le-Moutier, Vauréal, Vétheuil.


Paris


A ces 158 communes, il convient évidemment d'ajouter celle de Paris

Sur le même sujet

Les + Lus