56% des Français n'aiment pas Anne Hidalgo, mais 55% jugent qu'elle est une bonne maire

Publié le Mis à jour le

Jugement paradoxal que celui reflété par le sondage "Le Parisien-Odoxa" ce dimanche 14 décembre, neuf mois après son élection à la mairie de la capitale. On y apprend que les Français la trouvent dynamique, courageuse, sympathique...mais qu'ils ne l'aiment pas beaucoup.

A quoi Anne Hidalgo doit-elle cet étrange jugement que les français semblent porter sur elle si l'on en croit le sondage publié ce matin par notre confrère  "Le Parisien". Certains diront qu'elle souffre pour l'instant de la comparaison avec son prédécesseur et mentor Bertrand Delanoë. 69% des sondés estiment en effet qu'elle est une moins bonne maire que lui.

Mais il n'y a que neuf mois qu'Anne Hidalgo a été élue et Bertrand Delanoë avait mis longtemps avant de se faire une place de choix dans l'opinion des Français.

D'autres diront que ces chiffres qui semblent contradictoires sont dûs au fait qu'elle est une femme et que les Français ont encore une fâcheuse tendance à ne pas apprécier qu'une femme occupe de telles fonctions à la tête d'une capitale. Peut-être, mais il y a peu de différence entre le regard que portent les hommes ou les femmes sur la maire de Paris; souligne Odoxa, l'institut qui réalise le sondage. Tout comme il n'y a pas de différences entre les jugements portés sur elle par les habitants d'Île-de-France et les autres Français.

La réalité, c'est qu'il sera sans doute intéressant de comparer ces chiffres à ceux qui ne manqueront pas d'être diffusés dans deux ou trois ans. Il y a fort à parier que les jugements un peu épidermiques qui semblent ressortir de ce sondage se seront estompés au profit d'avis plus sereins.

A noter au passage, un autre chapitre du sondage, consacré lui au projet d'Anne Hidalgo d'interdire le diesel dans Paris à l'horizon 2020. Un projet jugé totalement irréaliste par 80% des Français.

Le sondage"Le Parisien-Odoxa" a été réalisé les 11 et 12 décembre 2014 auprès d'un échantillon représentatif de la population française de 18 ans et plus de 1.002 personnes.