• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Alerte aux épaves roulantes après des soupçons d'une fraude à l'expertise

© MAXPPP
© MAXPPP

Attention, si vous avez acheté une voiture d'occasion récemment. Un millier de véhicules considérés comme dangereux ont été remis en circulation dans la région. Les propriétaires doivent effectuer une expertise d'urgence.

Par VP

Ils sont un peu plus de 1000 automobilistes à avor reçu une lettre du délégué interministériel à la Sécurité routière les informant que leurs véhicules, achetés d'occasion pour la plupart en région parisienne, sont dangereux. Il s'agirait d'une vaste fraude à l'expertise. Des voitures, des camionettes, des motos, des triporteurs sont concernés.

# Une nouvelle expertise exigée


Les propriétaires doivent effectuer une nouvelle expertise d'ici le 30 juin. Il leur est conseillé de ne pas utliser leur véhicule.  Si une nouvelle expertise n'est pas réalisée l'autorisation de circuler pourrait être retirée. Les contrevenants peuvent être poursuivis pour escroquerie et risquent cinq ans d'emprisonnement ainis que 375.000 euros d'amende.

Selon Alexandre Rochatte, délégué interministériel adjoint, "Il s'agit de véhicules gravement endommagés par un accident de la route. Une première expertise a indiqué qu'ils pouvaient être réparés et une seconde expertise a validé les réparations. C'est ce deuxième rapport d'expertise qui soulève des doutes"

Une précédente affaire avait éclaté en 2015, révélant que trois experts du Val-d'Oise avaient remis frauduleusement en circulation 5.000 véhicules gravement endommagés. Plus de la moitié présentait des dangers importants et nécessitait des réparations lourdes. 

> Le reportage de Fernando Malverde et Nedim Loncarevic. Ils ont rencontré Alexandre Rochatte, adjoint au délégué à la sécurité routière; Caroline Tichit, avocate en droit routier et Maxime Lorenzini, expert en automobile.

Des véhicules d'occasion jugés dangereux

 

maitrise

Les + Lus