Artson, un parisien avec son piano sauvage dans les royaumes du Nord

Artson commence à être bien connu des parisiens. Avec son piano sauvage, il donne chaque week-end des concerts en plein air dans le marais et sur le pont de l’Ile-Saint-Louis. Cet été il est parti à la découverte en Scandinavie jouer sa musique au milieu des fjords.

La première fois que nous l’avons écouté, c’est pendant le confinement rue des Francs Bourgeois au centre de Paris (3e ). Le temps de notre balade d’une heure, nous étions de nombreux chanceux à nous arrêter intrigués de découvrir par ce pianiste installé sur les pavés de la capitale. Artson enchaine des morceaux composés dans son home studio et inspirés par ses rencontres dans la rue au fil de ses concerts improvisés. Des morceaux réunis dans un premier album épuisé fort de son succès.

Juste avant l’été, nous l’avons retrouvé sur « la plus belle scène de la capitale » comme il aime à dire, le pont reliant l’ile Saint-Louis à l’Ile de la Cité. Le panorama est magnifique au pied de Notre-Dame et les badauds affluent rapidement quand il commence à installer son piano droit de 300 kg.

A son retour de de son périple de 3 semaines très intenses dans les Royaumes du Nord nous lui avons proposé de répondre à 3 questions afin de partager son aventure musicale.


> - Après une tournée dans le sud de l’hexagone l’été dernier, vous voici en direction des royaumes du nord avec votre piano sauvage. Pourquoi ce choix cette année ?J’ai choisi les pays scandinaves pour repousser les frontières du piano sauvage en Europe et découvrir une autre culture ! L’idée était aussi de faire des vidéos dans les fjords en Norvège et de me retrouver sur les terres du compositeur que j’affectionne particulièrement Edvard Grieg dont j’ai visité la maison extrêmement inspirante pour la composition.

> - Artson, quel est le moment le plus fort que vous retenez de ce périple nordique ?Le moment fort de ce périple est la traversée d’est en ouest de la Norvège, d’Oslo à Bergen.

La nature est absolument grandiose et me retrouver seul au milieu de tout ça avec mon piano a été assez incroyable.

Artson et son piano sauvage

> - Votre premier album est sorti en 2018. Où en êtes-vous du prochain et quel sera sa teneur ? Un avant-goût à écouter ?Le prochain album prends beaucoup plus de temps que prévu car il se nourrit énormément de nouveaux désirs, d’associer le chant, l’électronique à l’univers du piano et je veux prendre mon temps pour décider de cette nouvelle direction. Par exemple j’ai commencé pendant cette tournée à ajouter l’univers électronique avec le piano dans la rue.
Pour ce qui est de l’avant-goût je penses sortir un premier titre en septembre ou octobre !

Son programme maintenant : une petite semaine de repos, le temps de reprendre de l’énergie. Puis il va commencer à regarder les images qu’il a filmées lors de ses concerts sauvages et enchainer le montage des vidéos qu’il partagera sur les réseaux sociaux. A suivre donc …

Et voici de quoi patienter :

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité