La belle histoire d’un dessin attribué à Léonard de Vinci

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Ile de France

Sur les conseils d’une amie, un médecin à la retraite se présente à la maison de vente Tajan pour montrer un carton à dessin contenant quatorze dessins non signés collectés par son père tout au long de sa vie. L’un d’eux se révèle être de la main de Léonard de Vinci.

C'est une histoire incroyable que la découverte, presque par hasard, d'un dessin de Léonard de Vinci. Ce dessin de petite taille montre un saint Sébastien attaché à un arbre. Il est réalisé à la plume avec de l'encre brume et faisait sans doute partie d'un des carnets de croquis fabriqués par l'artiste pour y noter ses idées.

L'histoire de cette découverte débute en mars dernier lorsque cet homme se présente dans la maison de vente pour montrer les dessins dont il hérité de son père, bibliophile. Il est reçu par Thaddée Prate, directeur du département des tableaux anciens et par Astrid de Benoist, commissaire-priseur chez Tajan. Présente ce jour-là, elle nous raconte comment s'est déroulé cette rencontre. 

durée de la vidéo: 01 min 32
La belle histoire d’un dessin attribué à Léonard de Vinci


Sur quels indices, les experts se basent-ils pour attribuer cette œuvre à Vinci ?


Parmi les plusieurs indices découverts, le martyre de Saint Sébastien - représenté au recto - est dessiné par un gaucher. Les traits de fuite et d'ombre partent sur la gauche. Des traits reconnaissables et typiques de l’Italien de la Renaissance.

Au verso, il comporte deux croquis scientifiques sur la répartition de la lumière derrière un obstacle ainsi que deux annotations en écriture spéculaire, c'est-à-dire une écriture que l'on peut lire dans un miroir, une technique très fréquemment employée par Vinci.

Les explications d'Astrid de Benoist
durée de la vidéo: 01 min 08
Sur quels indices, les experts se basent-ils pour attribuer cette œuvre à Vinci ?


Une expertise qui a duré plusieurs mois


Cette étude sur le martyre de Saint Sébastien a été repérée par Thaddée Prate et par l'expert en dessins Patrick de Bayser. Son attribution à Vinci a été confirmée par une spécialiste de l'artiste, Carmen C. Bambach, conservatrice du département des dessins et estampes au Metropolitan Museum de New York.

Le 29 décembre, le martyre de Saint Sebastien devient un trésor national 


Ce dessin avait été initialement confiée à la maison de vente pour être vendue aux enchères. Mais après le passage des experts du Louvre qui ont examiné l'oeuvre fin octobre, la décision a été prise de classer ce dessin comme trésor national. Cette décision est intervenue le 29 décembre. L'État a désormais trente mois pour trouver les 15 millions d'euros demandés par le vendeur.