Bowie, DeNiro, Warhol, Madonna... Ils sont passés par les Bains Douches de Hubert Boukobza

Hubert Boukobza, l'ancien patron des Bains Douches, haut lieu de la nuit parisienne, est mort lundi à l'âge de 67 ans. Une boîte de nuit fréquentée dans les années 80 et 90 par les plus grandes stars mondiales.

Les Bains Douches, à Paris, en mars 2013.
Les Bains Douches, à Paris, en mars 2013. © PIERRE VERDY / AFP
Il était un peu le roi des nuits parisiennes dans les années 80 : l'ancien patron des Bains Douches Hubert Boukobza s'est éteint lundi, à l'âge de 67 ans. Arrivé à la tête de l'établissement en 1980, Hubert Boukobza en avait été débarqué en 2010, expulsé par le propriétaire des murs, après la fermeture de la boîte par un arrêté préfectoral.
Durant trente ans, Hubert Boukobza sera resté à la tête ce cette boîte de nuit particulièrement courue par la jet-set parisienne, mais également les plus grandes stars mondiales, acteurs, mannequins, chanteurs et musiciens... Durant les années 80, les Bains Douches, c'était le lieu de la fête s'il y en avait un à retenir à Paris.
Le chanteur David Bowie, avec le mannequin Iman, en 1991, aux Bains Douches, à Paris.
Le chanteur David Bowie, avec le mannequin Iman, en 1991, aux Bains Douches, à Paris. © FRANCOIS XAVIER MARIT / AFP

Warhol, Madonna, De Niro​...

Andy Warhol, Jean-Michel BasquiatMel Gibson, Prince, Mick Jagger, Madonna, Leonardo DiCaprio, Jack Nicholson, Robert De Niro, Jean-Paul Gaultier... Ils sont tous passés par les Bains Douches, réputés comme étant l'endroit incontournable où se montrer et faire la fête. La discothèque servait aussi de plateau télé pour l'émission "Bains de minuit" de Therry Ardisson.
Musique façonnée sur-mesure par les plus grands DJ (Claude Challe, David Guetta...), décor soigné par le designer Philippe Starck, petite piscine où s'amuser... Voilà pour les ingrédients des Bains Douches de l'époque. L'établissement a depuis été transformé en hôtel-bar-restaurant de luxe.
Le couturier Jean-Paul Gaultier et l'actrice italienne Francesca Dellera, aux Bains Douches, à Paris, en 1991.
Le couturier Jean-Paul Gaultier et l'actrice italienne Francesca Dellera, aux Bains Douches, à Paris, en 1991. © FRANCOIS XAVIER MARIT / AFP
Cette ambiance très select, c'était sans compter les concerts improvisés d'artistes en vogue : "Les plus belles soirées c'était quand Prince venait à deux heures du matin pour faire un show, et qu'il faisait exprès pour m'énerver d'attendre quatre ou cinq heures pour démarrer. Finalement, il faisait un show de 5h à 7h du matin, plus long qu'à Bercy ! C'était unique", se rappelait ainsi Hubert Boukobza dans son autobiographie "Dix mille et une nuits", parue en 2014.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter