Cityscoot : l’entreprise de location de scooters en cessation de paiement

La société de location de scooters en libre-service, qui revendique 2 500 véhicules dans la capitale, s'est déclarée ce mercredi en cessation de paiement. L’entreprise cherche de nouveaux investisseurs pour déployer sa nouvelle flotte électrique.

Quel avenir pour Cityscoot ? La société de location de scooters en libre service s'est déclarée ce mercredi en cessation de paiement. "En recherche d'investisseurs pour déployer sa nouvelle flotte de scooters électriques, Cityscoot sollicite la protection du tribunal de commerce de Paris", annonce l’entreprise dans un communiqué.

Le dossier de cessation de paiement a été déposé ce mercredi au greffe, précise à l'AFP une porte-parole de l'entreprise, qui compte 168 salariés en France. "Ce type de procédure permet de geler le passif et de se donner du temps pour trouver des solutions avec de nouveaux partenaires", ajoute-t-il.

Dans son communiqué, Cityscoot, qui a remporté en juillet l'appel d'offre de la ville de Paris avec deux autres sociétés pour opérer dans la capitale durant les cinq prochaines années, explique avoir besoin de nouveaux fonds pour financer sa nouvelle flotte de scooters électriques, qu'elle compte "déployer progressivement" en 2024.

 2 500 scooters à Paris

"Ce projet de renouvellement de la flotte, essentiel pour la rentabilité du modèle et pour atteindre les objectifs de notre business plan 2025, nécessite des financements complémentaires", indique la direction de l'entreprise, citée dans le communiqué. "Afin de conduire dans les meilleures conditions cette recherche d'adossement qui devrait durer plusieurs mois, nous demandons la protection du tribunal de commerce de Paris", ajoute la direction, précisant qu'"un appel d'offres élargi sera conduit par les organes de la procédure", c'est-à-dire le tribunal de commerce. 

La cessation de paiement constitue la première étape vers un redressement judiciaire ou une liquidation, lorsqu'une entreprise est à court d'argent. Elle permet notamment de protéger les salariés, assurés de toucher leurs salaires, et de geler les dettes de l'entreprise, le temps de la procédure.

Cityscoot revendique 2 500 scooters à Paris, et compte 250 000 utilisateurs actifs et plus de 18 millions de trajets depuis que l'entreprise a été créée en 2014. Outre la capitale et 17 villes de la petite couronne, la société opère aussi en Italie, à Milan et Turin.